Hier soir, le Canadien a accordé moins de deux buts dans un match pour la première fois de la saison

Après avoir accordé 26 buts à ses cinq derniers matchs, le Canadien devait trouver un moyen de se resserrer en défense hier soir à Columbus. Une tâche qui ne s’annonçait pas nécessairement facile, mais qui a été accomplie avec succès, notamment en raison du brio de Samuel Montembeault devant le filet.

Hier soir, le Canadien n’a accordé qu’un seul filet aux Blue Jackets. Il s’agissait ainsi de la première fois de la saison où le club donnait moins de deux buts dans un match à son adversaire.

(Crédit: Google)
(Crédit: Google)

Est-ce que c’est grave pour autant? Pas nécessairement, non. Parce qu’on sait que l’objectif premier de cette année est axé sur le développement des joueurs, et non sur le fait de gagner des matchs à la tonne.

Si le Canadien n’était pas en phase de reconstruction et que le but principal de la saison était de se qualifier pour les séries éliminatoires, là, le discours aurait été différent.

N’écartons pas le fait non plus que le club compte sur l’une des plus jeunes défensives de la ligue. On retrouve quatre recrues à la ligne bleue (Kaiden Guhle, Jordan Harris, Arber Xhekaj et Johnathan Kovacevic), et il est donc normal de voir une telle statistique parce que les gars sont encore en période d’apprentissage.

Ce n’est pas parfait, mais ce n’est pas catastrophique non plus. Et cela ne veut pas dire pour autant que le rendement des gardiens de but est mauvais puisqu’on sait que les deux cerbères de l’équipe font du bon travail depuis le début de l’année.

C’est plus difficile récemment pour Jake Allen, mais rappelons qu’il avait commencé la saison en force. Samuel Montembeault, lui, est pratiquement irréprochable jusqu’à maintenant cette année. 

La statistique que je vous ai présentée montre des signes qu’il y a des correctifs à apporter en défense, certes. Mais, tout le monde a son rôle à jouer là-dedans. Les défenseurs, les gardiens… Et aussi les attaquants, qui ont également une part du blâme à assumer.

Malgré tout, le club se retrouve avec une fiche gagnante après 20 matchs (10-9-1) et se bat pour une place en séries éliminatoires au quart de la saison. Cela démontre qu’il y a des signes encourageants au niveau de l’attaque et visiblement, c’est une bonne nouvelle.

On peut surtout dire merci à Cole Caufield, Nick Suzuki et Kirby Dach… Trois gars qui ont leur mot à dire au niveau des succès offensifs de l’équipe. 

Qui aurait cru, à pareille date il y a deux mois, que le Canadien serait dans le portrait des séries après avoir disputé 20 matchs?

En rafale

– L’organisation des Leafs pleure le décès de Börje Salming.

– Avec raison.

Siuuuuuuu! 

– Les Portugais remportent leur premier match.

– Il a réalisé une performance remarquable hier soir face aux Oilers.

PLUS DE NOUVELLES