Guy Lafleur détestait la rivalité entre le CH et les Nordiques

Quand on pense à l’histoire du hockey au Québec, difficile de ne pas rapidement penser à la rivalité qui a opposé le Canadien et les Nordiques à la fin du 20e siècle. Après tout, dans une région aussi passionnée par le hockey que le Québec l’est, le fait de mettre deux équipes dans les deux plus grandes villes de celle-ci allait clairement former une bonne rivalité. Et comme de fait, c’est ce qui s’est passé.

Aujourd’hui, le sujet suscite encore les passions, et ce, malgré le départ des Nordiques vers le Colorado en 1995. D’ailleurs, Mathias Brunet et Réjean Tremblay travaillent depuis plusieurs mois sur une série documentaire qui revient sur cette rivalité et qui comprendra pas moins de huit épisodes, tel qu’annoncé à la fin de l’année 2020La bande-annonce est d’ailleurs sortie récemment.

Ça n’a pas fait énormément de bruit depuis, mais pour les intéressés, sachez que c’est mardi prochain que la série sera officiellement disponible, alors qu’on pourra l’écouter sur la plateforme Vrai de Vidéotron.

Ce matin, d’ailleurs, Tremblay et Brunet étaient sur les ondes du 98,5 FM pour parler du livre de Pierre Gervais de leur série, et ils sont revenus sur la place de Guy Lafleur au sein de celle-ci, lui qui a enfilé les deux uniformes.

Brunet a amené un point fort intéressant sur le cas de Lafleur, affirmant qu’il était l’un de ceux qui détestaient la rivalité entre les deux formations, lui qui a aimé les deux clubs :

Il détestait la rivalité. Pour lui, les excès de violence, les chicanes de famille, il n’aimait pas ça et il nous l’a dit. Guy Lafleur était quelqu’un comme ça aussi: il faisait son affaire et il n’aimait pas cette rivalité-là. – Mathias Brunet

Pour un gars comme Lafleur, qui a été des deux côtés et qui n’était pas du genre à prôner la violence, on peut le comprendre de ne pas avoir trop apprécié. Brunet rappelle que Lafleur était un gars plus réservé et qu’il aimait mieux se concentrer sur le hockey plutôt que sur une rivalité.

Ce n’est vraiment pas le cas de tous les gars qui sont passés par là, ceci dit.

Clairement, j’ai hâte de voir ce que la série nous réserve. Tremblay a laissé entendre que plusieurs intervenants ont accepté de prendre part à la série, et avec autant de points de vue, on peut s’attendre à ce qu’il y ait du bon stock là-dedans. Et pour une fois que les Nordiques sont dans l’actualité pour autre chose que des rumeurs de déménagement qui n’aboutissent pas, ce sera déjà ça de pris.

En rafale

– Belle lecture sur Luke Richardson et le défunt Börje Salming, tristement décédé plus tôt aujourd’hui.

– Connor Bedard ne sera pas échangé dans la WHL.

– Luke Richardson continue d’opérer sa magie à Chicago.

– Sacré Bob!

J’en parlais justement plus tôt ce soir.

PLUS DE NOUVELLES