Samuel Montembeault a le septième meilleur pourcentage d’arrêts de la LNH

Depuis le début de la campagne, Samuel Montembeault est un gars qui est en train de gagner des points à Montréal. Après une saison un brin inégale en 2021-22, le Québécois fait de l’excellent travail devant le filet du CH à sa deuxième saison en ville, lui qui a encore une fois été brillant hier soir pour permettre au Canadien de vaincre les Blue Jackets.

Je ne sais pas si c’est le fait que son poignet soit en santé ou s’il a simplement pris une bonne dose de confiance durant l’été (ou un mélange des deux), mais clairement, Montembeault est en train de démontrer de très belles choses. Et alors qu’il vient de fêter ses 26 ans, il est possiblement en train de placer son nom parmi les candidats pour le poste de gardien d’avenir de l’équipe.

C’est loin d’être chose faite et ça ne doit pas empêcher le CH de voir ailleurs si l’occasion se présente, mais il demeure une option.

Et clairement, quand on regarde les chiffres du gardien en 2022-23, ils sont impressionnants. Par exemple, son pourcentage d’arrêts de 0,922 le place au septième rang (à égalité) au sein du circuit Bettman, ce qui est loin d’être vilain.

(Crédit: Capture d’écran/NHL.com)

Certes, on ne parle que d’un échantillon de sept matchs et plusieurs gardiens devant lui ont joué plus de hockey que le gardien du CH, mais il n’en demeure pas moins que Montembeault fait bonne figure au sein du circuit Bettman à l’heure actuelle.

À titre comparatif, l’autre gardien du Canadien, Jake Allen, a un pourcentage d’arrêts de 0,891, ce qui ne le place qu’au 45e rang de la ligue. Il importe toutefois de noter qu’Allen a affronté de plus gros clubs que Montembeault, mais malgré tout, c’est une différence assez importante.

Et forcément, ça fait en sorte qu’on peut se demander s’il ne serait pas venu le temps de renverser la hiérarchie des deux gardiens en ville (ou, du moins, de donner plus de temps de jeu à Montembeault). Après tout, même si Allen est le vétéran et le gardien #1, il semble s’essouffler après un bon début de campagne et peut-être que de limiter son temps de jeu l’aiderait à retrouver ses repères.

Sans nécessairement avoir une controverse devant le filet, la question est légitime et mérite d’être posée.

Peut-être qu’un peu comme Allen, Montembeault finirait par revenir sur Terre avec une plus grande charge de travail face à de meilleures équipes, mais jusqu’à maintenant, le Québécois semble en grande forme et il est peut-être temps de voir ce qu’il a dans le ventre en lui confiant de plus grandes responsabilités.

J’ai hâte de voir qui sera le gardien d’office demain après-midi…

En rafale

– Nouvelle capsule pour en apprendre un peu plus sur les joueurs du CH.

– Le dossier continue de faire jaser.

– Impressionnant.

– Alistair Johnston semble être sur son départ de Montréal.

– Leylah Fernandez fait le point sur sa saison.

PLUS DE NOUVELLES