Evgenii Dadonov était sur la glace pour l’entraînement optionnel

Le Canadien l’a échappé hier soir face au Wild. Kirill Kaprizov a mené les siens à une victoire de 4-1 à l’aide de ses deux buts, alors que le Tricolore tentait de signer une troisième victoire en autant de matchs. Il s’agissait aussi de la deuxième défaite du Canadien contre le Minnesota, en l’espace d’une semaine.

Les joueurs et le personnel de l’équipe ont pris l’avion après la rencontre pour se rendre à Winnipeg, en vue du match de demain soir face aux Jets. Ces derniers se sont entraînés vers midi (heure de Winnipeg) au BellMTS Iceplex, et le Canadien a suivi avec un entraînement optionnel.

14 joueurs du CH ont sauté sur la patinoire, dont l’attaquant Evgenii Dadonov.

On a beaucoup parlé de la situation de Dadonov dans les derniers jours. Et avec raison, d’ailleurs.

Avec ce que l’on sait, il sera intéressant de voir si Martin St-Louis décidera de lui donner une autre chance. Pourrait-il être en uniforme demain soir?

Ce qu’on peut également retenir du morning skate, c’est que Joel Edmundson semblait être en très bonne forme. Patrick Friolet (RDS) a publié un vidéo sur son compte Twitter d’un exercice à 2 contre 2 en espace restreint, où on voit le vétéran défenseur être bien impliqué.

Il prend du mieux, visiblement, mais rappelons qu’il n’a toujours pas reçu le feu vert afin de participer à un vrai match. À l’image de Dadonov, on peut également se demander s’il sera de la partie face aux Jets jeudi soir.

Juraj Slafkovsky était lui aussi sur la glace ce midi, ce qui est une bonne nouvelle. Hier soir, le jeune s’est fait souhaiter la bienvenue dans la LNH par une autre recrue, Marco Rossi, alors que ce dernier y est allé d’une mise en échec quelque peu controversée en fin de match. Slafkovsky avait l’air ébranlé après la séquence, mais c’est heureusement plus de peur que de mal dans son cas.

Mike Hoffman, Michael Pezzetta, Jonathan Drouin, Rem Pitlick et Mike Hoffman ont tous été laissés de côté à un certain point depuis le début de la campagne. Il est donc normal de les voir sur la patinoire aujourd’hui, même si l’entraînement était optionnel.

Notons que c’est Alex Burrows qui a dirigé la pratique. Martin St-Louis a-t-il pris goût aux fameuses journées de traitement, lui aussi?

En rafale

– On peut se le demander.

– C’est vrai qu’il paraît bien jusqu’à maintenant.

– Signature dans la LHJMQ.

– Je capote! C’est malade!

– De gros noms sont impliqués.

PLUS DE NOUVELLES