David Quinn serait le nouvel entraîneur-chef des Sharks

Les Sharks de San Jose ont connu une saison morte assez particulière sur le plan de la direction hockey. Après la démission de Doug Wilson en fin de saison, ils n’ont embauché un DG que deux jours avant le repêchage.

Notons également que l’entraîneur-chef de l’équipe, Bob Boughner, a été congédié le 1er juillet dernier, alors que la quasi-totalité des postes d’entraîneur-chef dans la LNH avaient été comblés (et qu’il n’y avait toujours pas de DG à la barre des Sharks).

Bizarre, je vous dis.

Bref, Mike Grier a finalement été embauché comme DG le 5 juillet dernier, et visiblement, il a trouvé son homme de confiance derrière le banc, alors que selon Elliotte Friedman, David Quinn serait le nouvel entraîneur-chef de la formation californienne.

Friedman rapporte également que selon ce qu’il entend, Mike Vellucci et Spencer Carbery faisaient partie des finalistes. Les deux occupent le poste d’entraîneur-adjoint : Vellucci est à Pittsburgh tandis que Carbery est à Toronto.

Ce serait donc la deuxième fois que Quinn obtiendrait un poste d’entraîneur-chef dans la LNH. Rappelons qu’il a été à la barre des Rangers entre les saisons 2018-19 et 2020-21 (alors que Jeff Gorton était le DG de l’équipe).

Les Sharks n’étaient pas la seule équipe à considérer Quinn comme entraîneur-chef cet été. Selon ce qui a circulé, il a fait partie des candidats pour le poste à Boston (à un tel point qu’il aurait été le favori à un certain moment), mais les Bruins ont finalement engagé le Montréalais Jim Montgomery.

Si l’embauche de Quinn se confirme (ce qui, à moins d’un revirement de situation, sera le cas), les 32 formations du circuit Bettman auront enfin trouvé leur entraîneur-chef en vue de la saison 2022-23. Il restera des postes d’entraîneur-adjoint à combler (dont à Montréal), that’s it.

À moins qu’un autre entraîneur-chef ne soit congédié d’ici le début de la prochaine saison, évidemment, mais ça semble assez peu probable, disons.

Bref, un dossier de réglé chez les Sharks, qui ont enfin trouvé leur homme. Ne reste qu’à voir s’ils auront choisi le bon.

En rafale

– Au tour de William Eklund de se retirer du CMJ qui aura lieu cet été.

– Ouch.

– Le fils de Radek Bonk est invité au camp de sélection des U18 d’Équipe Canada.

– Wow.

– Évidemment.

PLUS DE NOUVELLES