Prochain entraîneur-chef des Bruins : David Quinn serait le favori

Le carrousel des entraîneurs-chefs dans la LNH tourne à fond de train depuis le début de la saison morte. Que ce soit des entraîneurs par intérim qui ont obtenu leur statut à temps plein (Martin St-Louis, Bruce Boudreau et Jay Woodcroft), des entraîneurs par intérim qui n’ont pas été retenus (Andrew Brunette, Derek King et Mike Yeo) ou des congédiements (Bruce Cassidy et Peter DeBoer, entre autres), ça a bougé derrière les bancs de la LNH.

En tout et partout, c’est exactement 12 équipes qui avaient à se trouver un entraîneur à temps plein en vue de la saison 2022-23.

Et même si neuf des 12 postes ont été comblés, il reste encore les Bruins, les Jets et les Red Wings qui n’ont pas encore trouvé leur homme de confiance.

Cependant, le portrait commence à se dessiner, et pour Boston, il y aurait un favori clair à l’heure actuelle : David Quinn.

C’est ce que rapporte Shawn Hutcheon, de TFP.

Quinn, l’ancien entraîneur-chef des Rangers et l’actuel entraîneur-chef de l’équipe des États-Unis, est un candidat qui revient depuis un bon moment dans les rumeurs entourant le poste des Bruins. Il a été à la barre des Rangers entre 2018-19 et 2020-21 (alors que Jeff Gorton était le DG de l’équipe), mais n’a su mener l’équipe en séries.

Les Rangers étaient de la ronde qualificative (la série 3 de 5) dans la bulle en 2020, mais ils n’ont pas gagné, ce qui fait en sorte qu’ils n’ont pas participé aux séries officiellement. Ils avaient d’ailleurs obtenu le premier choix au repêchage subséquent et ils ont sélectionné Alexis Lafrenière avec celui-ci.

Elliotte Friedman a lui aussi noté que Quinn était un candidat sérieux à Boston, mais il soulève aussi le nom de Jim Montgomery, qui serait lui aussi au plus fort de la course. Est-ce que Quinn est le plan A et Montgomery, le plan B?

Et pour ce qui est des Jets, Friedman avait également quelques infos sur le sujet. Maintenant que Barry Trotz (qui était vraisemblablement leur premier choix) a déclaré qu’il ne veut pas être entraîneur la saison prochaine, l’équipe aurait jasé avec Andrew Brunette, qui était à la barre des Panthers (sur une base intérimaire) la saison dernière.

Paul Maurice en Floride et Andrew Brunette (potentiellement) à Winnipeg, ce serait presque une « transaction d’entraîneurs », ça.

Sinon, Friedman affirme aussi qu’il faudra surveiller Jeff Halpern et Derek Lalonde, les deux principaux assistants de Jon Cooper à Tampa Bay, qui devraient attirer un peu d’attention. Les chances de voir l’un des deux obtenir une chance ailleurs semblent élevées.

Bref, on verra si ces rumeurs finiront par se transformer en des embauches, mais clairement, le carrousel semble être sur le point de prendre fin. Quoique chez les Red Wings, Steve Yzerman réussit à garder le tout très hermétique…

PLUS DE NOUVELLES