Classement des masses salariales : Montréal est au 32e rang selon le modèle de The Athletic

Kent Hughes, lors de son arrivée en poste, avait déclaré que le Canadien était dernier au classement, mais premier sur Cap Friendly. Ça avait fait réagir parce que… c’est très vrai.

Et là, Dom Luszczyszyn, expert des stats avancées de The Athletic, a tiré le même constat. À ses yeux, le Canadien possède en ce moment la 32e pire enveloppe salariale de la LNH. Il était au 19e rang il y a un an.

Pour des fins de référence, sachez que le classement a été fait par le même gars qui a classé Nick Suzuki parmi les 10 pires contrats de la LNH. Il utilise un modèle basé sur les projections et sur le coût par victoire, ce qui veut dire qu’on doit en prendre et en laisser puisque son modèle est seulement basé sur les statistiques et non pas sur le test de l’oeil.

Comme le CH est poche, qu’il a du dead money et qu’il dépense beaucoup, c’est normal qu’il soit assez bas, ceci dit. La prémisse est vraie.

Évidemment, ce n’est donc pas un système parfait, mais on remarque que chez les attaquants (qui ne sont pas sur un contrat d’entrée), seul Rem Pitlick a la note de passage au niveau des attaquants qui en donneront pour leur argent cette année. Et il l’a de justesse.

C’est le seul qui n’est pas dans le rouge au niveau de l’apport. C’est donc le seul pour lequel le CH en aura pour son argent, selon le modèle.

(Crédit: The Athletic)

Ceci dit, il faut rappeler qu’une saison complète de Martin St-Louis fera changer la donne.

Mais c’est quand on lit la description que cela nous rappelle à quel point les statistiques avancées sont un outil et non pas la réponse au complet. Après tout, le journaliste a parlé du contrat de Suzuki en disant qu’il était d’accord qu’il n’était à sa place dans le top-10 des pires contrats de la LNH.

Il a entendu les commentaires sur le fait que Suzuki n’est même pas le pire contrat de son équipe, ce à quoi il répond que Josh Anderson est proche, lui aussi, de l’apport statistique de Suzuki.

Brendan Gallagher, ça ne lui tentait pas? Mike Hoffman? Christian Dvorak? Joel Armia? Non, puisque le modèle parle de Josh Anderson, l’un des joueurs les plus en demande dans la LNH.

C’est pour ça que je dis que le test de l’oeil est important. Parce que non, les stats ne veulent pas tout dire et il est important de regarder ce qui va se passer sur la glace et de ne pas prendre que le modèle de stats avancées.

Attention : tout n’est pas faux dans le modèle de The Athletic, mais des nuances doivent être apportées.

Après tout, pourquoi tout le monde dit que la défensive du CH sera le maillon faible du club… mais que la moitié des défenseurs éligibles ont la note de passage alors qu’un seul attaquant en donnera au CH pour son argent en 2022-2023?

Tout est dans la nuance puisque non, le CH ne sera pas bon cette année… mais plusieurs joueurs vont en donner au Canadien pour son argent. Et Nick Suzuki ne sera pas parmi les pires contrats de la LNH.

En rafale

– Les gars aiment le Minnesota.

– Beau contrat.

– Dur coup à Toronto.

PLUS DE NOUVELLES