« Christian Dvorak est l’un des joueurs les plus sous-estimés de la ligue » – Max Domi, 2018

Christian Dvorak est un joueur que plusieurs amateurs voient dans leur soupe, mais que d’autres voient comme un joueur qui est un brin surestimé. Après tout, il n’a jamais marqué 40 points dans la LNH.

Évidemment, le fait de jouer en Arizona affecte sa « valeur » auprès des amateurs de deux manières : il n’a pas d’exposure et il n’a pas de coéquipiers de qualité pour le supporter.

Cependant, quand on prend le temps de fouiller un peu, on se rend compte que les gens dans le milieu aiment Dvorak – et je ne parle pas juste de Marc Bergevin, qui semble l’adorer.

On peut prendre l’exemple de Maxime Comtois, qui voit l’ancien des Coyotes comme un joueur de 60 points si tout tombe en place.

Mais il faut aussi souligner le nom de Max Domi parmi ses fans.

En 2018, alors que Domi venait de débarquer à Montréal, il a cité (comme nous le rappelle Eric Engels) Dvorak à titre de joueur très sous-estimé dans la LNH.

Notons qu’en 2018, Dvorak n’était pas lié au Canadien. Domi n’a donc pas dit ça pour faire plaisir aux fans ou pour sortir la cassette, mais bien parce qu’il le pensait.

Depuis trois ans, Dvorak s’est amélioré, en plus…

Les deux joueurs ont joué ensemble à London, dans la OHL, mais aussi chez les Coyotes de l’Arizona. Il sait donc de quoi il parle à titre de coéquipier du gars par le passé.

Rappelons que Dvorak se dit prêt à en prendre plus offensivement. Est-ce que, dans ces conditions-là, la possibilité de le voir marquer 50 points dès cette saison à Montréal est logique ou réaliste?

En rafale

– Qu’en dites-vous?

– Dommage.

– De nombreux choix au repêchage pour les Coyotes. [91.9 Sports]

– Une machine.

PLUS DE NOUVELLES