Chris Wideman s’est entraîné à la patinoire du coin à Montréal (et n’a pas été reconnu)

Chris Wideman a vécu un dernier mois de fou. Entre la naissance de son enfant et la COVID-19, Wideman a notamment vécu des semaines intenses pendant la période des fêtes.

Au cours des derniers jours, Wideman était à Montréal après avoir été isolé en raison de la COVID-19. Une fois sorti, c’est le Complexe Bell qui était barré et il a trouvé une autre manière de s’entraîner.

Comment? En allant sur des glaces extérieures de la ville.

De là, il a d’ailleurs raconté une anecdote où, après un certain moment, il a impressionné un jeune au point où ce dernier lui a demandé où il jouait. « Pour le Canadien », lui a dit Wideman.

Il est vrai que c’est comique, mais JF Tremblay (La Presse) a raison : le produit du Canadien n’a pas été bien vendu. Même si on ne parle pas d’un all-star, il n’en demeure pas moins qu’un joueur du Canadien qui n’a pas été reconnu à Montréal.

Et quand je dis qu’il n’est pas un all-star, je fais évidemment allusion au fait que NHL.com ferait de Chris Wideman le candidat du CH au Match des étoiles. À ce sujet-là, Wideman a affirmé qu’il nommerait Nick Suzuki ou Jake Allen pour représenter le CH à la classique annuelle.

Parler de Wideman pour le Match des étoiles est un manque de respect envers Ben Chiarot (lui aussi un défenseur), Suzuki ou Allen, on va se le dire. Mais bon.

Mais revenons à la promotion du CH. Pourquoi? Parce qu’un aspect a attiré mon attention dans l’histoire de Wideman qui patine au rond du coin.

Dominique Ducharme a affirmé que plusieurs joueurs ont fait comme Wideman et ont été à la patinoire du coin pour garder la forme. Cela n’a tout simplement pas été publicisé.

Pourquoi pas? Ils sont pourtant gentils et ils ne mordent pas, les joueurs du CH…

Évidemment, l’idée n’est pas ici d’annoncer que les joueurs seront là d’avance. Mais les Wideman, Jonathan Drouin, Josh Anderson, Cole Caufield et Nick Suzuki auraient pu prendre une photo/selfie avec les jeunes et envoyer ça au CH, question de le relayer sur les réseaux sociaux et d’en faire du bon contenu qu’on aurait tous partagé par la suite.

Ça aurait pris deux minutes et ça aurait fait jaser.

Mais surtout, ça se serait inscrit dans ce que la nouvelle VP des communications du CH, Chantal Machabée, veut faire : humaniser les joueurs. Ça les aurait rendus plus accessibles au lieu de tenter de les cacher. Et le publier après coup n’aurait pas changé le moment présent et n’aurait pas créé une foule autour des gars.

Meilleure chance la prochaine fois?

En rafale

– Des nouvelles de Charles Hudon.

– Le prochain DG : le choix de Jeff Gorton ou du comité? [91.9 Sports]

– Un modèle de persévérance.

– Un bel esprit d’équipe règne à Winnipeg.

– Logique.

PLUS DE NOUVELLES