« C’est facile d’aimer le Canadien en ce moment » – Jeff Marek

Partisans du Canadien, comment ne pas aimer votre équipe présentement? L’an dernier n’a pas été une saison facile et je vous l’accorde, regarder les matchs du Tricolore était très difficile pour le moral.

Mais cette année, même si l’équipe ne va pas participer aux séries éliminatoires – du moins, c’est ce que pense Elliotte Friedman –, l’équipe est plaisante à regarder et même dans la défaite, l’équipe rivalise et offre un bon spectacle.

Le CH est facile à aimer en ce moment. Pas seulement pour les fans de l’équipe, mais pour tout le monde (sauf peut-être les partisans des Leafs).

C’est ce que Jeff Marek a confié au 32 thoughts :The Podcast qu’il anime en compagnie de Friedman.

Les jeunes joueurs sont dynamiques et ils donnent un certain boost aux plus vieux de l’équipe. Comme le souligne Friedman, les joueurs semblent vouloir aller à la guerre pour Martin St-Louis. Non, la lune de miel n’est toujours pas terminée avec lui.

D’ailleurs, parlant du coach, Jeff Marek croit que MSL est l’un des plus confiants de la LNH. Ses entrevues d’après-match et sa posture derrière le banc de l’équipe lui montrent qu’il n’est pas stressé et qu’il est confiant en ses moyens. Pour un entraîneur-chef qui est derrière un banc de la LNH depuis « cinq minutes », c’est très impressionnant.

Pour les partisans de football, cette histoire rappelle à Friedman celle de Jeff Saturday. L’entraîneur-chef des Colts d’Indianapolis, qui a remporté son premier match dans la NFL hier face aux Raiders, a lui aussi été engagé du champ gauche. Selon l’insider, l’histoire de Saturday est celle de St-Louis dans la LNH.

Les deux coachaient des enfants et en un claquement de doigts, ils se retrouvent à faire le même travail pour des hommes payés en millions de dollars.

Si l’embauche de St-Louis a été quasi unanime, celle de Saturday, elle, suscite beaucoup de controverses. Mais ça, c’est une histoire pour une autre fois.

En rafale

– Excellente lecture sur la grandeur de l’homme de Jake Allen.

– Il revient au jeu ce soir.

– Roberto Luongo s’amuse.

– Les comportements de Verstappen font jaser.

– La question se pose.

PLUS DE NOUVELLES