CH : les vétérans profitent de l’enthousiasme des jeunes

La saison du Canadien ne se déroule vraiment pas comme prévu. Alors que plusieurs s’attendaient à voir une équipe se battre pour la dernière place, Montréal nous offre plutôt un style de jeu digne d’une équipe qui se bat pour une place en séries. Cette situation s’explique surtout par l’influence des jeunes sur les vétérans.

C’est drôle à dire, parce que d’habitude, ce sont les vétérans qui aident les jeunes. Cette fois, ce ne sont pas les conseils de vétérans qui dominent, mais surtout l’enthousiasme des jeunes.

Marc-Antoine Godin de The Athletic a remarqué, dans le vestiaire du CH en fin de semaine, que la joie et l’enthousiasme sont au rendez-vous pour tout le monde.

À commencer par Joel Armia, qui est toujours à la recherche de son premier point de la saison. Selon Godin, le Finlandais de 29 ans a beaucoup de plaisir avec son voisin de casier, Kirby Dach. Dach a toutes les raisons du monde de sourire avec son excellent début de saison et il partage son plaisir avec ses coéquipiers. Il fait des blagues avec Armia pour lui donner le sourire et ça fonctionne.

Même s’il n’a toujours pas de point, Armia est heureux d’en apprendre à chaque jour avec Martin St-Louis cette saison. Il est loin d’être mauvais. Les autres joueurs s’occupent des buts et il fait de l’excellent travail sans la rondelle.

Armia n’est pas le seul à jouir de l’enthousiasme de ses coéquipiers. Mike Hoffman profite de cette mentalité pour remplir le filet depuis quelques matchs.

« C’est comme si tout le monde se serrait les coudes et jouait en équipe. C’est plaisant de jouer quand les quatre trios sont efficaces à chaque soir. » – Mike Hoffman via Marc-Antoine Godin de The Athletic

Hoffman a inscrit 4 buts à ses 3 derniers matchs. Il est dans une excellente séquence qui donnerait le sourire à n’importe qui, c’est clair. Ce qui doit le faire sourire encore plus, c’est que les partisans en avaient assez de lui en octobre et lui lançaient des flèches sans cesse. À un point tel qu’il a liké des tweets où il se faisait insulter.

Il a compris le message et est revenu en force. Il fait son travail et il le fait bien. Hoffman est un franc-tireur, mais n’est pas très utile ailleurs sur la patinoire. Quand il marque, il fait bien son travail et c’est ce qu’on demande de lui. Il a retrouvé le sourire et il a aussi retrouvé le fond du filet.

Comme a expliqué Hoffman, ça rend heureux de jouer avec une formation où tout fonctionne. C’est ce qui donne le sourire aux jeunes, qui forcent ensuite ce sourire aux vétérans.

Les joueurs essaieront de garder leur bonne humeur en jouant contre l’équipe de l’heure dans la LNH, les Devils du New Jersey.

En rafale

– L’actualité du CH de la semaine dernière.

– Un honneur mérité pour Alfredsson.

– Deux buts pour Owen Beck qui ne ralentit pas.

– Lourde perte pour Ottawa.

– Davies rencontre un champion avant de s’envoler pour la Coupe du monde.

PLUS DE NOUVELLES