Bruce Cassidy pourrait-il essayer d’attirer Patrice Bergeron à Vegas cet été?

Ça n’aura vraiment pas pris de temps à Bruce Cassidy pour se retrouver un emploi dans la LNH. Après avoir été congédié par les Bruins le 6 juin dernier, Cassidy a hérité du poste d’entraîneur-chef à Vegas, où il tentera de redresser la barre d’une équipe qui a sous-performé l’an dernier.

Le nouveau pilote des Golden Knights pourra miser sur une belle brochette de talent l’an prochain, composée notamment de Jack Eichel, Mark Stone, Alex Pietrangelo, Max Pacioretty et Shea Theodore, entre autres.

Or, Cassidy pourrait peut-être tenter d’attirer une autre vedette en ville : Patrice Bergeron. Il avait affirmé vouloir amener ce dernier avec lui au lendemain de son congédiement à Boston et maintenant qu’il est à Vegas, peut-être qu’il essaiera de lui vendre sa salade dans son nouveau projet.

Cassidy affirme avoir une très bonne relation avec Bergeron, ce que ce dernier a aussi affirmé à Stéphane Cadorette la semaine dernière. Avec les Bruins qui risquent de connaître un début de saison difficile en 2022-23, est-ce que l’attrait d’une équipe prétendante en les Golden Knights pourrait intéresser Bergeron?

J’en doute fortement, personnellement.

Bergeron a toujours affirmé qu’il voulait terminer sa carrière à Boston et nulle part ailleurs. Même si ça ne semble pas être la bonne voiture pour qu’il puisse gagner la Coupe Stanley pour une deuxième fois, je ne le vois pas tourner le dos à son équipe de toujours.

Disons que j’estime les chances de le voir signer à Vegas comme étant les mêmes que celles de le voir signer à Montréal : assez infimes.

Et parlant d’anciens clients de Kent Hughes, on a eu un léger développement dans le dossier de Kris Letang. En fait, selon Rob Rossi (et tel que rapporté par nos collègues chez HabsEtLNH), la priorité absolue à Pittsburgh serait de ramener Letang dans le giron de l’équipe l’an prochain. Evgeni Malkin, lui, serait la deuxième priorité, mais simplement parce que l’équipe voudrait voir le salaire commandé par Letang avant de négocier le salaire de Malkin.

Bref, les chances de voir les deux anciens clients québécois notoires de Hughes demeurer avec leur équipe actuelle semblent être assez bonnes actuellement. Ne retenez pas votre souffle : je ne vois pas aucun des deux signer à Montréal (ou à Vegas, dans le cas de Bergeron).

En Rafale

– Le dossier d’Evander Kane continue de faire jaser.

– Exactement.

– Un nom à surveiller au prochain repêchage.

– Intéressant.

– Logique.

PLUS DE NOUVELLES