Anthony Richard : une importante vague de soutien pour un rôle sur le premier trio

Anthony Richard connait une saison magnifique avec le Rocket de Laval. Cela fait en sorte que, depuis des semaines, le rappel du Québécois est demandé par bien des gens.

C’est arrivé dans les derniers jours… et il a bien fait lors de son premier match.

Ce qui est intéressant, c’est que Richard est un joueur à l’image de ce que le CH recherche : il a du talent et il est rapide. Ce sont deux qualités que Kent Hughes (l’ancien agent de Richard, d’ailleurs) a souvent martelé à son arrivée en poste.

Est-ce que Richard est le plus talentueux du lot? Non. Personne n’est au niveau de Nick Suzuki et de Cole Caufield, ce qui met fin au débat avant même d’avoir commencé à en jaser.

Mais personne ne lui demande d’être le plus talentueux ou de permettre au CH d’avoir un autre Richard dans les hauteurs du Centre Bell. Tout ce qu’on veut de lui, c’est qu’il soit en mesure de générer de l’offensive et d’aider le club.

Mais pour ça, est-ce que cela doit passer par des présences sur un trio plus offensif? Maxim Lapierre songerait même à le faire jouer sur le premier trio du club pour la suite des choses.

Durant son match contre les Coyotes, il a tellement bien fait qu’il a reçu une promotion en troisième période : il est allé jouer avec Jonathan Drouin (qui fait bien au centre depuis son retour) et Josh Anderson.

Il a donc lâché le quatrième trio composé de marqueurs naturels comme Jake Evans et Joel Armia et c’est Juraj Slafkovsky qui a écopé.

Lors de la pratique d’hier, le Québécois a cependant retrouvé sa place sur la quatrième unité du club. Est-ce que ce sera encore le cas ce soir? Ça reste à voir, mais c’est probable.

Ce qu’on doit retenir de tout ça, c’est que Richard doit mériter sa place. Il doit continuer de travailler fort pour non seulement rester dans l’alignement, mais aussi pour avoir un rôle de choix.

Mais il peut compter sur un appui médiatique important pour avoir une place de choix sur un trio offensif.

En plus de Lapierre, Michel Bergeron a demandé à ce que Richard soit placé sur le premier trio du Canadien, lui qui a une meilleure vision que Josh Anderson et qui pourrait compléter les jeux des deux meilleurs attaquants du Canadien.

Il n’est pas le seul. Bob Hartley, avant son premier match avec le Canadien, était de ceux qui voulaient voir Richard être placé sur un premier trioLe match de lundi ne lui a sûrement pas fait changer d’idée.

Stéphane Waite, sans forcément parler de premier trio, veut quant à lui le voir obtenir une vraie chance sur un trio plus offensif.

Il est clair que le CH a plusieurs attaquants et je comprends la réalité de « mettre des joueurs dans la vitrine », mais à un certain point, que ça passe par le premier trio ou par un deuxième trio, le CH ne perd rien à l’essayer.

Après tout, sur le premier trio, à part Kirby Dach, personne n’a eu de succès cette saison. L’essayer ne coûte rien si Dach revient au centre ce soir… ce dont je doute en raison de la façon dont Jonathan Drouin joue au centre. J’ai le sentiment que Dach sera à l’aile ce soir.

Je m’attends à ce que le Canadien lui fasse commencer le prochain match sur le quatrième trio, mais il pourrait malgré tout avoir droit à des auditions pour la suite des choses.

Ce sera à lui de faire comme lundi : se rendre indispensable. Et s’il joue comme lundi, il aura sa chance sur un trio plus offensif. J’ai bien aimé le voir avec Drouin et Anderson, moi.

PLUS DE NOUVELLES