Alexander Romanov ne s’attendait pas à être échangé lors du repêchage

Le début du dernier repêchage de la LNH aura été riche en rebondissements pour les partisans du Canadien. Après avoir préféré Juraj Slafkovský à Shane Wright (et à Logan Cooley) au premier rang, le CH a ensuite complété deux transactions coup sur coup qui ont fait en sorte qu’Alexander Romanov est devenu un membre des Islanders tandis que Kirby Dach s’est amené à Montréal.

La réaction des partisans sur place ce soir-là (que je qualifierais de « montagne russe ») me fera toujours rire.

Plus tôt aujourd’hui, le nom de Romanov est revenu dans l’actualité alors que ce dernier a signé un pacte de trois ans qui lui rapportera 2,5 M$ par année. Comme l’écrivait mon collègue Charles-Alexis Brisebois ce matin, c’est un bon contrat pour tout le monde.

Rappelons d’ailleurs que Kirby Dach, qui s’est amené à Montréal « en retour de » Romanov, n’a toujours pas signé son contrat pour 2022-23, lui.

Après l’annonce de son nouveau pacte, Romanov s’est entretenu avec les médias montréalais new-yorkais, et il a avoué qu’il a été pris de court quand il a appris qu’il avait été échangé le 7 juillet dernier.

Tout ça me donne l’impression que la transaction qui a amené Dach à Montréal s’est matérialisée en peu de temps. Le Canadien avait peut-être d’un choix de première ronde assez rapidement pour boucler l’échange et Romanov, qui était alors en Russie, a été sacrifié pour l’obtenir.

Dach a clairement un plafond plus élevé que Romanov, et même si j’aimais bien ce dernier, ça demeure un pari intéressant pour le Tricolore.

Pour en revenir à Romanov, même s’il a été « sous le choc » en apprenant la nouvelle, il est désormais 100 % dédié aux Islanders et il est heureux de poursuivre sa carrière là-bas. Il pense être capable de construire sur sa bonne saison l’an dernier (alors qu’il avait bien fait dans de plus grosses responsabilités) et il veut donner tout ce qu’il a à chaque match.

Et pour l’avoir vu pendant deux ans à Montréal, je n’en doute même pas une seconde. Il est un gars intense (il l’est parfois un peu trop sur la glace, mais ça se travaille) et il a une soif de s’améliorer qui est assez impressionnante.

Romanov est également heureux de retrouver son bon ami Ilya Sorokin. Les deux sont très proches depuis plusieurs années déjà et le défenseur est très content de pouvoir être dans la même équipe que Sorokin.

Bref, Romy a peut-être été surpris de quitter, mais au moins, il semble se plaire dans sa nouvelle aventure. On lui souhaite la meilleure des chances là-bas.

PLUS DE NOUVELLES