Max Pacioretty à Vegas : Des discussions qui ont duré deux mois

Nous sommes le 12 septembre 2018. Le camp des recrues se terminera aujourd’hui à Brossard (entraînement à 14h00), Nick Suzuki et Tomas Tatar arriveront à Montréal, Max Pacioretty tiendra une conférence de presse à Vegas…

Et les joueurs du Canadien se coucheront tôt pour être en forme pour leurs tests physiques et médicaux de demain matin. #OuvertureDuVraiCamp

Disons que Marc-André Fleury, Jonathan Marchessault et bien évidemment Paul Stastny sont très heureux d’accueillir un excellent capitaine marqueur comme Max Pacioretty dans leur vestiaire.

Pendant que Marc Bergevin pense que son équipe aura désormais une meilleure attitude, George McPhee (DG des Golden Knights) est persuadé que son équipe est meilleure depuis 48 heures. Et il a raison.

McPhee est heureux de pouvoir compter sur la productivité, la vitesse, le size, la personnalité et le jeu défensif du #67.

McPhee a aussi confié que la transaction avait pris deux mois à se compléter.

Les discussions ont débuté après le repêchage et elles ont été intermittentes durant l’été. Elles se sont intensifiées lors des trois ou quatre jours avant la transaction.

McPhee a dû convaincre le clan Pacioretty de signer sa prolongation de contrat alors qu’il n’avait que six ou sept heures pour le faire. Ça, ça s’est fait vite… Mais à la dernière minute!

Il n’était pas question pour les Knights de donner Nick Suzuki sans avoir fait signer un nouveau contrat à Pacioretty.

Rappelons que le Canadien avait aussi conclu des deals avec les Kings et les Red Wings, selon des infos dignes de foi, mais que Pacioretty avait à chaque fois refusé la prolongation de contrat qui lui avait été offerte par « sa nouvelle équipe« .

En rafale

– Comment Marc Bergevin disait-il ça? Si tu veux de la loyauté, achète-toi un chien…

– La nouvelle vie (de papa) d’Andrew Shaw l’a aidé à guérir de son opération au genou.

LA manchette :

– Michel Langevin livre désormais des chroniques hockey à la radio… Chez le compétiteur de son ancien employeur (91,9 Sports) et sur les Sénateurs (et non le Canadien).

– Ce n’est qu’une question de temps avant que Steve Yzerman devienne le grand patron des Red Wings…

PLUS DE NOUVELLES