Voltigeurs : si Dominique Ducharme est intéressé, la porte est ouverte

Hier, les Voltigeurs de Drummondville ont pris le monde du hockey par surprise en congédiant l’entraîneur Steve Hartley. Le fils de Bob avait signé, il y a un peu plus d’un an, un contrat de cinq ans avec la formation de la LHJMQ.

C’est une nouvelle qui a frappé fort dans le monde du hockey junior.

Les Voltigeurs, qui sont au milieu du classement dans la Q, ont donc nommé Philippe Boucher à l’intérim. Ce dernier sera donc le DG de sa formation et il dirigera le club en attendant de trouver son homme.

Son expérience de cinq ans avec les Remparts va l’aider.

Même si Boucher n’est pas pressé de trouver son homme, on peut se douter qu’il ne veut pas laisser traîner le dossier pour autant. Il va donc dresser une liste des candidats potentiels. Daniel Jacob devrait en faire partie.

Est-ce que le nom de Dominique Ducharme pourrait refaire surface en ville?

Boucher s’est expliqué hier soir avec Jean-Charles Lajoie afin de mentionner que si jamais l’ancien entraîneur du Canadien voulait avoir le poste, il savait où appeler pour ce faire.

Si Ducharme a de l’intérêt, Boucher va écouter.

Boucher mentionne cependant qu’en raison du lien de confiance entre Hartley et Ducharme, il pourrait y avoir une période d’évaluation pour tout le monde avant d’y penser sérieusement.

Évidemment, on sait que Ducharme a récemment admis qu’il visait un retour derrière un banc, mais il a souvent répété ne pas se voir revenir dans le hockey junior, où il sent qu’il a accompli ce qu’il avait à accomplir.

Oui, Ducharme a dirigé les Voltigeurs de 2016 à 2018 avant de prendre un poste d’adjoint avec le Canadien, mais quand même : je ne le vois pas revenir dans le junior dès maintenant.

Et Mikaël Lalancette a confirmé ma pensée.

S’il revient dans le junior, selon moi, ce sera dans un an et demi s’il n’a rien trouvé d’ici là. Pourquoi? Parce que cela ferait longtemps qu’il n’aurait pas travaillé… mais surtout parce que son contrat avec le Canadien lui assure un revenu jusqu’à la fin de la saison 2024.

D’ici là, il n’a pas besoin de prendre n’importe quel poste juste pour travailler.

En rafale

– Le CH s’entraînera à 11h 30 ce matin.

– Clairement.

– Il fera le bonheur des Mariners.

PLUS DE NOUVELLES