Une pluie d’éloges s’abat sur Joshua Roy

Il n’y a qu’un seul mot pour décrire la performance de Joshua Roy face aux Américains : wow.

Wow, wow, wow et re-wow. Tout simplement.

L’espoir du CH a de loin été le meilleur joueur des siens, terminant sa soirée de travail avec une récolte de deux buts et deux passes. La bougie d’allumage du club hier soir, c’était lui.

L’apport du Québécois au sein de la formation canadienne se fait sentir et on voit que ses coéquipiers l’apprécient beaucoup. L’étoile du tournoi, Connor Bedard, n’a pas hésité une seule seconde avant de lui lancer des fleurs après la rencontre :

Puisque le Canada obtenait son billet pour la finale, l’équipe a dû nommer ses trois meilleurs joueurs du tournoi après la rencontre. Et, Roy a été récompensé en raison de ses performances, faisant partie du groupe sélect aux côtés de Connor Bedard et de Logan Stankoven.

Ça en dit beaucoup sur la façon dont on l’apprécie du côté des entraîneurs. Et c’est tout à fait mérité aussi, on s’entend.

C’est impressionnant et il faut l’avouer. Après tout, Joshua est un choix de cinquième ronde…

On voit vraiment depuis sa première participation au camp d’entraînement du CH (2021) qu’il progresse dans toutes les facettes du jeu. Il semble être plus rapide sur ses patins, a un bon gabarit et est impliqué dans les 200 pieds de la patinoire.

Hier, il a surtout impressionné par son jeu défensif et son rendement en désavantage numérique.

« He can do it all! » a soutenu l’analyste de TSN, Mike Johnson. Et en le voyant voler sur la glace du Centre Scotiabank à Halifax, il est difficile de ne pas être en accord avec les commentaires de Johnson.

De plus en plus, on est en droit de se questionner à savoir si le principal intéressé n’aurait pas des chances d’évoluer sur un top-6 de la LNH plus tôt que tard.

Champion marqueur de la Ligue canadienne en 2021-2022 (119 points), 18 points en 13 matchs d’expérience au CMJ, 43 points en 26 sorties cette année dans la LHJMQ…

Il produit partout où il joue et c’est ce qui est intéressant à propos de lui. Il fait tout de la bonne façon et c’est ce qui fait de lui le joueur si important qu’il est pour Équipe Canada junior présentement.

N’oublions pas que Joshua a eu 19 ans en août dernier et qu’il lui reste encore beaucoup, beaucoup de temps afin de progresser et se développer. La patience est de mise…

Mais présentement, il est difficile d’affirmer qu’il n’est pas dans la bonne voie.

Pourrait-on le voir aux côtés de Nick Suzuki et Cole Caufield dans un futur rapproché, comme se demande Michel Villeneuve?

Voilà maintenant qu’il sera à surveiller aujourd’hui, alors que le Canada disputera le match de la médaille d’or ce soir face à la Tchéquie. La rencontre débutera à 18h30.

Le match de la médaille de bronze, lui, sera joué en après-midi et commencera à 14h30.

En rafale

– Bonne nouvelle.

– J’imagine que la bière était bonne.

– Ah bon?

– Regardez le différentiel!

– Dommage.

PLUS DE NOUVELLES