Rafaël Harvey-Pinard et Rem Pitlick s’éclatent dans une victoire face au Moose

Le Rocket accueillait le Moose du Manitoba hier soir à la Place Bell. Les hommes de Jean-François Houle tentaient par le fait même de signer une troisième victoire consécutive…

Et c’est exactement ce qu’ils ont été en mesure de faire. Le Rocket a défait son adversaire par la marque de 6-3, une victoire qui fera beaucoup de bien au moral et à la confiance de l’équipe.

Deux choses en particulier ont retenu l’attention dans la rencontre :

  1. Le tour du chapeau inscrit par Rafaël Harvey-Pinard
  2. Les quatre mentions d’assistance de Rem Pitlick

Hier soir, les meilleurs joueurs du Rocket ont été les meilleurs joueurs sur la patinoire. RHP et Pitlick se sont levés et ont joué un rôle important dans la victoire signée par la formation lavalloise.

Notons d’ailleurs que Rafaël a également ajouté une mention d’assistance à sa fiche, pour terminer sa soirée avec une récolte de quatre points.

Ça fait du bien.

Ça fait du bien parce que depuis le début de la saison, le Rocket se cherche un peu. Le club a de la difficulté à coller des victoires et celle d’hier en était une belle.

Et s’il y en a un qui doit se dire satisfait, c’est bien Rafaël Harvey-Pinard. À l’image de son équipe, il connaît lui aussi des difficultés depuis le début de la saison. Ses quatre points d’hier soir montent son total à 23, alors qu’il disputait son 32e match de la campagne.

Or, ce n’est pas vraiment inquiétant puisque Rafaël continue de jouer de la même façon. Vous connaissez son style de jeu et vous savez que ce genre de joueur-là peut être efficace pour une formation même s’il ne produit pas offensivement.

C’est notamment pour cette raison qu’il porte un « A » sur son chandail et qu’on l’apprécie tellement du côté de la direction du Rocket. Il est le meneur incontesté de la formation et l’est depuis qu’il a disputé son premier match avec le Rocket en 2020-2021 en raison de son intensité sur la patinoire.

Pitlick, lui, poursuit sur sa lancée et produit maintenant à un rythme supérieur à celui du point par match dans la Ligue américaine cette saison (il a 15 points en 13 rencontres). Il fait ce qu’on lui demande et l’attaquant doit continuer ainsi s’il souhaite être rappelé par le grand club plus tôt que tard.

Le Canadien l’a envoyé en bas afin qu’il retrouve sa confiance et son « swag »… Et c’est en produisant comme hier soir que cela va arriver.

Si le Rocket souhaite participer aux séries éliminatoires (le club est en pleine course pour son billet présentement), il aura besoin de l’apport offensif de ses meilleurs joueurs. Et si RHP et Pitlick jouent comme ils ont joué hier soir, j’estime que l’équipe sera sur la bonne voie.

En rafale

– RHP, la première étoile d’hier soir dans la LAH.

– Riley Kidney devra attendre encore un peu avant de connaître son sort.

– Rappelons qu’il n’a pas joué encore cette saison.

– Il vient d’une autre planète.

– Ça devra attendre.

PLUS DE NOUVELLES