Une chance en or pour Mattias Nordlinder

Depuis quelques années, Mattias Norlinder est un des espoirs les plus polarisants du Canadien. Sans avoir des statistiques très impressionnantes en Suède, l’ancien 64e choix au total en 2019 s’est bâti une réputation comme possible solution aux manques de défenseurs offensifs à Montréal.

Un journaliste dans son pays natal avait même expliqué qu’il lui rappelait Nicklas Lidstrom…

Mais d’autres étaient certains que Norlinder ne percerait jamais à Montréal.

Le mystérieux défenseur s’est amené au camp d’entrainement du Tricolore cet automne avec la possibilité de se tailler une place avec l’équipe.

Mais les choses ne se sont pas passées comme prévu. Il s’est blessé et a seulement disputé six matchs à Montréal, récoltant un seul point. Il a aussi été envoyé à Laval où il a seulement obtenu deux points en six rencontres.

L’athlète de 22 ans est ensuite rentré chez lui en Suède afin de compléter la saison avec le Frolunda HC. Le restant de sa saison en SHL ne s’est pas très bien déroulé non plus puisqu’il a seulement obtenu deux points en 21 matchs.

Pour un défenseur supposément offensif, ce n’est pas incroyable.

Un dépisteur de la LNH qui l’a vu évoluer en Suède a expliqué à RDS qu’il n’a pas été impressionné par ses performances.

Je l’ai trouvé un peu passif, pas autant actif qu’avant.

Norlinder s’est toutefois racheté en connaissant de bonnes séries, alors qu’il a obtenu six points en neuf parties.

Contre toute attente, il est maintenant de retour en Amérique. Il aura la chance en or de jouer en séries avec le Rocket de Laval et de prouver à ses nouveaux patrons qu’il est encore un espoir important pour l’organisation. Il reste quand même deux années à son contrat et il aura donc la chance de se développer de ce côté de l’Atlantique

En conférence de presse aujourd’hui, il a indiqué qu’il souhaitait prouver qu’il s’est amélioré et qu’il peut générer de l’attaque.

On en parle beaucoup ces temps-ci, mais le Tricolore commence avoir plusieurs jeunes intéressants en défense. Malheureusement pour Norlinder, il se trouve aussi à être gaucher tout comme Alexander Romanov, Kaiden Guhle, Jordan Harris et Arber Xhekaj. Dans les prochaines années, ces joueurs se battront tous pour les mêmes postes.

Norlinder possède toutefois un avantage sur les autres en raison de son style de jeu. En effet, parmi le groupe de joueurs énumérés, il est le seul possédant le potentiel de devenir un contributeur important sur l’avantage numérique. Avec de bonnes séries dans la Ligue américaine, il pourrait arriver en très bonne position au camp d’entrainement l’année prochaine.

Mais sera-t-il en mesure de montrer cette touche offensive comme il le promet?

En rafale

– Les Lions de Trois-Rivières sont éliminés lors du septième match de leur série.

– Rappelons que les Alouettes ont conclu une transaction plus tôt aujourd’hui afin d’obtenir le premier choix au total.

– La Québécoise aura un rôle plus important, mais dans une organisation différente.

– Grosse soirée pour Shane Wright le 10 mai!

– Sidney Crosby est désormais le huitième plus grand passeur dans l’histoire des séries.

PLUS DE NOUVELLES