Max Pacioretty ressent moins de pression à Vegas qu’à Montréal

C’était l’heure des comptes rendus pour les Golden Knights à Las Vegas. L’équipe a été une des plus grandes déceptions dans la LNH cette saison et a manqué les séries pour la première fois de son histoire malgré une des masses salariales les plus élevées de la ligue.

La formation du Nevada est aussi rapidement passée d’une des équipes les plus aimées à une des plus détestées.

Aujourd’hui, des joueurs ont eu à affronter les questions des médias. Sous le feu des critiques, l’ancien capitane du Canadien Max Pacioretty a expliqué que la pression à laquelle il fait face à Vegas n’est rien comparé à son séjour à Montréal.

Alors que des rumeurs d’échanges à son endroit circulaient il y a quelques années, l’Américain avait aussi émis des commentaires similaires.

Pacioretty semble soulagé d’avoir quitté Montréal et toute la pression que cela amenait. Il faut dire qu’en tant que capitaine d’une organisation avec autant d’histoire, les attentes placées envers lui étaient très élevées.

Par moment, il se faisait aussi critiquer pour son manque de leadership.

À Vegas, la réalité est complètement différente. Ce n’est pas un marché traditionnel de hockey et le poids médiatique est beaucoup moins fort.

Mais il reste que les Golden Knights ont connu beaucoup de succès rapidement et qu’ils sont en mode all in. 

N’en déplaise à Pacioretty, les partisans là-bas ont aussi des attentes élevées et les Golden Knights ont été très décevants cette année.

Plusieurs de leurs joueurs (incluant le numéro 67) ont été blessés.

Les Golden Knights avaient une masse salariale totale de 92 millions $ cette année (tout comme le Canadien). L’état-major a investi dans le club pour qu’il gagne maintenant.

Pacioretty lui, avait signé un lucratif contrat de 7 millions $ par année, mais celui-ci prendra fin à la fin de la prochaine saison.

S’il souhaite obtenir un nouveau contrat similaire, il devra montrer qu’il répond positivement à cette pression et contribuer davantage. Pour lui, le plus important sera de rester en santé puisqu’il a seulement disputé 77 % des matchs avec sa nouvelle équipe.

En rafale

-Un gros but refusé en fin match.

– Les Blackhawks pourraient garder celui qui avait été nommé par intérim.

– Voici le deuxième choix des Alouettes. Contrairement à ce qui avait été annoncé, ils n’ont toujours pas repêché de Québécois.

– Une première partie en prolongation pour les séries cette année!

– Très beau geste.

PLUS DE NOUVELLES