Ultimement, Kirby Dach a été acquis à partir de (presque) rien

Marc Bergevin a complété plusieurs transactions au fils de ses années à la barre des Canadiens. Des transactions qu’il a rarement perdues…

Malheureusement, il en a perdu une grosse lorsqu’il a envoyé Mikhail Sergachev à Tampa Bay en retour de Jonathan Drouin, mais bon…

Bergevin a été le maître d’œuvre de plusieurs excellents trades.

Thomas Vanek (et un choix de cinquième tour) en retour de Sebastian Collberg (aucun match dans la LNH) et d’un choix de deuxième tour (Johnathan Macleod, un joueur qui n’a jamais signé de contrat dans la LNH)…

Jeff Petry en retour d’un choix de deuxième ronde et d’un autre choix de quatrième tour…

Shea Weber en retour de P.K. Subban…

Nick Suzuki. Tomas Tatar et un choix de deuxième ronde (devenu ultimement Mattias Norlinder) en retour de Max Pacioretty…

Mais la meilleure transaction de l’ère Bergevin a probablement été celle-ci : Danault et un choix de deuxième tour (Alexander Romanov) en retour de Dale Weise et Tomas Fleischmann, deux gars qui n’ont joué que quelques matchs à Chicago avant de prendre la route de Philadelphie dans le cas de Weise et d’accrocher ses patins dans le cas de Fleischmann. Weise a récolté un point en 15 parties régulières et un autre en quatre rencontres éliminatoires, alors que Fleichsmann a été bon en fin de saison (cinq points en 19 parties), mais moins en séries (aucun point en quatre matchs) avec les Blackhawks.

Danault est devenu le joueur qu’il est aujourd’hui – il vient de connaître une saison de 27 buts et 51 points à LA – grâce à son passage à Montréal, une ville qu’il a fait vibrer (et qui l’a fait vibrer à son tour) durant un peu plus de cinq ans. Et Romanov a récemment rapporté Kirby Dach.

Un Internaute du nom de Costa Rontzocos est allé encore plus loin dans le décorticage de cette transaction-là et de ses effets par la suite.

Comment le CH avait-il acquis Dale Weise avant de l’échanger ? En envoyant Raphaël Diaz à Vancouver. Diaz avait signé à Montréal en tant qu’agent libre sans restriction. Il n’avait jamais été repêché et il jouait en Europe.

À noter que Fleischmann s’était quant à lui joint au Canadien à titre d’agent libre sans restriction quelques mois avant d’être échangé, après avoir impressionné à titre d’invité (PTO) lors du camp d’entraînement si ma mémoire est bonne.

Bref, oui, Kirby Dach a coûté cher à acquérir cet été… mais quand on garde la chronologie des événements et les différentes transactions passées, on en vient à la conclusion qu’au final, le Canadien a pu mettre la main sur Dach – un troisième choix au total qui pourrait éclore un peu comme l’a fait Danault à Montréal – à partir de presque rien, genre. Un choix de quatrième tour envoyé à New York ave Romanov et un choix de troisième ronde ensuite envoyé à Chicago avec Dach…

Et des choix, le Canadien en avait à la tonne lors du dernier repêchage.

Quelle superbe gestion des effectifs ! Ou asset management, si vous préférez… tout ça en bouclant la boucle avec l’organisation des Blackhawks (de Weise/Danault/Fleischmann à Dach).

En rafale

– Gord Miller (TSN) renverrait Slafkovsky dans la liiga finlandaise en 2022-23.

– Si jamais Pierre-Luc Dubois aboutit à Montréal, c’est qu’il aura coûté très cher.

– Josh Anderson a perdu six livres depuis le début de l’été et il a beaucoup musclé ses épaules.

– Les deux équipes de l’Alberta ont connu un été fort différent.

– Championnats mondiaux junior 2022 : trois joueurs suédois de talent n’y participeront pas.

– Scandale chez Hockey Canada : Gilles Courteau sera appelé à témoigner et à possiblement discuter des cas de Nicholas Daigle et de Massimo Siciliano.

– Hockey Québec doit-il cesser d’envoyer des dollars à Hockey Canada?

PLUS DE NOUVELLES