3 choix de premier tour et des espoirs en retour de Petry, Chiarot, Lehkonen et Drouin?

On a beaucoup parlé des équipes potentiellement intéressées aux services de Jeff Petry

De celles qui auraient Ben Chiarot dans leur mire

Mais on ignore encore ce que valent vraiment les deux défenseurs du Canadien (l’un sera joueur autonome sans restriction en juillet et l’autre possède encore trois années de contrat à un salaire annuel moyen de 6,25 millions $) sur le marché.

Selon Dan Kingerski du Pittsburgh Hockey Now, les Penguins feraient aussi partie des équipes intéressées à faire l’acquisition de Jeff Petry… et le prix à payer ressemblerait à ceci selon lui (et Jimmy Murphy) : choix de deuxième tour et un espoir de qualité A ou B.

Selon Guy Boucher, la valeur de Petry serait encore très bonne malgré les derniers mois et les récents événements.

Rappelons que selon François Gagnon, il ne faut pas s’attendre à voir le Canadien mettre la main sur un choix de premier tour ou un espoir de qualité A en retour du grand #26.

Selon une très bonne source, le Canadien tenterait toutefois d’obtenir (beaucoup) plus en retour de Petry. Kent Hughes essaierait d’avoir un choix de premier tour (ou deux choix de deuxième tour), un espoir de qualité et/ou un joueur qui peut jouer de façon régulière dans la LNH en ce moment. C’est énorme à mes yeux, mais je ne suis pas DG, t’sais…

Il tenterait aussi d’impliquer Jonathan Drouin dans tout deal éventuel…

Petry aurait bel et bien placé toutes les villes canadiennes sur sa liste de non-échange.

Puisqu’il est question de Drouin (encore une année de contrat à 5,5 millions $), sa valeur ne serait vraiment pas très bonne actuellement sur le marché des transactions. Selon Martin Lemay, Kent Hughes peut espérer mettre la main sur un deuxième choix ou un joueur sous contrat énigmatique comme Jonathan Drouin (ou comme Max Domi l’était).

« Les gens seront surpris que Lehkonen ait plus de valeur que Drouin. » – Mathias Brunet

Et Chiarot, lui? Selon mes informations, le Canadien tenterait aussi d’obtenir un choix de premier tour (ou deux choix de deuxième), un espoir de qualité et/ou un joueur qui peut jouer de façon régulière dans la LNH.

Selon Mathias Brunet, Chiarot rapportera quelque chose du genre un choix de premier tour et un espoir.

Martin Lemay aimerait bien voir Chiarot demeurer à Montréal en raison de son leadership, mais les gens qui me parlent semblent convaincus d’une chose : Chiarot souhaiterait tester sa valeur sur le marché des transactions. Il partira donc…

Rappelons que selon Lemay, Petry, Drouin et Hoffman sont les joueurs qu’il faut tenter d’échanger rapidement puisqu’ils ne correspondent pas à la nouvelle culture que l’on veut mettre en place à Montréal.

À noter que certains aimeraient voir Hughes et Gorton transiger des gars comme Chiarot rapidement… ou les asseoir jusqu’au trade deadline afin d’éviter une blessure.

Rappelez-vous que ça ne prend qu’un DG voyant un joueur X ou Y dans sa soupe afin de compléter une transaction intéressante pour le vendeur.

Si le Canadien est en mesure d’aller chercher trois choix de premier tour un choix de deuxième ronde et des espoirs de qualité en retour de Petry, Chiarot, Lehkonen et Drouin, Kent Hughes sera applaudi à tout rompre. Il ne faudrait pas qu’une blessure au bas du corps ou deux viennent tout scrapper.

Le Canadien possède actuellement 11 choix au repêchage en vue de cet été (à Montréal?). En raison des nombreux facteurs éloignant les joueurs du Québec, l’équipe doit à tout prix bâtir via le repêchage et le marché des transactions.

PLUS DE NOUVELLES