Tristan Jarry a compliqué la décision des Penguins dans la défaite des siens

C’est cet après-midi que les Penguins et les Flyers lançaient les hostilités des matchs préparatoires. L’histoire a donc été marquée de plusieurs manières, compte tenu du fait qu’il s’agissait du premier match dans la bulle et du premier match en juillet de l’histoire de la LNH.

Mais ultimement, ce qu’on en retient, c’est que la qualité du jeu n’était pas vilaine. L’intensité n’était pas la même… mais n’oublions pas que nous sommes au coeur du calendrier préparatoire à huis clos. C’est normal.

Dans la victoire de 3-2 des Flyers, il faut noter ce petit bijou de but de la part de Philly lors de la période de prolongation. Scott Laughton a accepté une magnifique passe afin de déjouer Tristan Jarry d’un tir qui, disons-le ainsi, nous donne envie de regarder du hockey.

Et ça, mine de rien, c’est le premier vrai gros highlight depuis le mois de mars.

D’un point de vue du Canadien, on peut retenir le fait que Tristan Jarry a été excellent. En deuxième moitié de match, il n’a rien donné – sauf en prolongation – et a permis aux siens de revenir dans le match.

Mais comme Matt Murray (deux buts en 12 tirs) semble être l’homme des Penguins, cela ne rend pas les choses plus simples. Vraiment pas, même.

Est-ce que cela pourra influencer le choix des Penguins? Peut-être. Après tout, ça sert aussi à ça, les matchs d’exhibition.

Ultimement, les gars ont eu du plaisir. Sidney Crosby est simplement content d’avoir eu l’opportunité de revenir sur la glace avec les siens. La glace est brisée (pas au sens propre, parce que ce serait un problème) et c’était le but du jeu.

La LNH, au final, aura eu la chance de présenter son moment de solidarité.

Magnifique.

Maintenant, place au spectacle entre le CH et les Leafs.

PLUS DE NOUVELLES