Top 5 : Marc-André Fleury (victoires) grimpe au 4e rang de l’histoire de la LNH

Certains joueurs disputaient hier soir leur dernier match avec leur actuelle équipe, d’autres étaient laissés de côté… Et énormément de joueurs avaient déjà quitté dans une transaction. Ce sera un peu moins actif aujourd’hui, visiblement…

1. Les Capitals servent une raclée aux Bruins

Quelques heures avant d’acquérir Taylor Hall, les Bruins en mangent toute une. Pour la première fois depuis 2010, les Capitals inscrivent huit buts en un match et l’emportent par la marque de 8 à 1.

TJ Oshie, Lars Eller et Connor Sheary ont chacun fait vibrer les cordages deux fois, tandis qu’Ovechin n’a pas participé au festival offensif avec un but.

Oshie a d’ailleurs atteint le plateau des 600 points dans la LNH.

Hors de la patinoire, Henrik Lundqvist a annoncé qu’il y avait de l’inflammation autour de son coeur et qu’il ne serait pas en mesure de revenir au jeu cette saison.

2. Quatrième victoire en sept matchs pour les Sabres

Les Flyers prennent les devants 2 à 0, mais les Sabres répliquent avec deux buts sans riposte en deuxième période, dont le premier de Arttu Ruotsalainen dans la LNH.

Quelques minutes plus tard, Linus Ullmark réussit tout un arrêt…

C’est en troisième période que ça se joue. Même si les Flyers reprennent les devants, Buffalo marque trois buts et s’approprie une quatrième victoire en sept rencontres. Les Flyers, eux, n’ont que deux victoires à leurs sept derniers matchs.

3. Fleury grimpe

Voici le seul but inscrit lors du match entre les Golden Knights et les Coyotes.

Vous savez ce que ça veut dire. Marc-André Fleury signe un jeu blanc et grimpe au quatrième rang de l’histoire de la LNH avec 484 victoires, à égalité avec Ed Belfour. Il se retrouve cinq gains derrière Roberto Luongo…

4. Un premier pour Palmieri avec les Islanders

C’est sans barbe (Lou Lamoriello oblige) que Kyle Palmieri a inscrit hier son premier but avec sa nouvelle équipe. Il ouvre la marque après seulement 1 minute et 47 secondes de jeu. Il s’agissait déjà de son troisième match avec les Isles.

Ryan Pulock tranche le débat en prolongation.

5. Tour du chapeau pour Jake Guentzel

Entre la deuxième et la troisième période, Jake Guentzel inscrit deux buts en 1 minute et 59 secondes de jeu. C’est assez pour que les Penguins gagnent le match et qu’il complète son tour du chapeau dans un filet désert.

PLUS DE NOUVELLES