Timo Meier : son offre qualificative de 10 millions $ freine les ardeurs des DG

Timo Meier fait partie du groupe de joueurs qui sont susceptibles à changer d’adresse d’ici le 3 mars prochain. Les services de l’attaquant suisse devraient être grandement convoités aux quatre coins de la ligue… 

Et avec raison. Lorsqu’un joueur de sa trempe débarque sur le marché des transactions, ça fait habituellement beaucoup de vagues. Mais, il y a un élément en particulier qui pourrait freiner les ardeurs des autres formations lorsqu’on parle du principal intéressé. J’explique.

Meier en est présentement à la dernière année d’un contrat de quatre ans qui lui rapporte en moyenne six millions de dollars par année.

Et cette année, son salaire de base s’élève à 10 millions de dollars. Oui, ayoye.

À la fin de la saison, Meier tombera agent libre avec restriction. Cela veut dire que si les Sharks souhaitent le garder… Ils devront lui faire une offre qualificative qui « match » les 10 millions de dollars qui restent à lui verser.

Si les Sharks l’échangent, ce sera à sa nouvelle équipe de lui offrir une offre qualificative d’au moins 10 millions de $ pour garder ses droits.

Disons que les Sharks ne sont pas prêts à lui offrir un tel montant (ce qui, dans les faits, est tout à fait normal)… Le Suisse deviendra libre comme l’air et la formation de San Jose pourrait le perdre pour absolument rien. 

Il y a donc un beau dilemme face à sa situation. Et cela, d’une façon ou d’une autre… Freine les ardeurs des différents directeurs généraux.

https://twitter.com/TSNHockey/status/1618208165715398657

C’est « touché » un brin, je dois l’avouer.

Parce que, dans les faits, Timo Meier est un excellent joueur de hockey… Mais il ne mérite pas nécessairement d’être payé 10 millions de dollars annuellement. C’est pourquoi les DG de la LNH ont (et vont) contacter son agent (Claude Lemieux) afin de voir si Meier pourrait signer une prolongation de contrat avant ou après la possible transaction.

Mais, l’équipe qui fera son acquisition ne sera pas obligée de le payer 10 millions $ par année à long terme s’il décide de signer une prolongation de contrat. L’exemple de Jesperi Kotkaniemi en est un bon pour comparer la situation : on se rappelle que KK avait accepté l’offre qualificative des Hurricanes à 6.1 millions $, mais il a ensuite signé une prolongation de contrat qui lui rapporte 4.82 millions de dollars jusqu’en 2029-2030. 

Dans un récent segment de TSN (Insider Trading), Pierre LeBrun dévoile qu’en ce moment, trois équipes seraient intéressées à acquérir les services de l’attaquant étoile. Les Hurricanes, les Leafs et les Sabres.

Je ne comprends pas trop d’où vient le nom des Leafs dans la discussion, mais bon. N’en ont-ils pas assez, des attaquants talentueux?

J’avoue par contre que je ne suis pas très surpris de voir les Hurricanes s’inviter dans la course. Après tout, ils ont perdu les services de Max Pacioretty pour l’année dernièrement et voudront certainement ajouter du punch offensif à l’équipe en vue des séries éliminatoires.

Du point de vue des Sabres, c’est là que ça devient intéressant. Buffalo a en masse de place sur sa masse salariale pour l’accueillir et l’ajout d’un gars qui se dote d’un upside offensif de la sorte ne pourrait qu’aider la formation, qui est en pleine course pour l’obtention d’un billet pour les séries.

De plus, Meier viendrait compléter cette jeune attaque dévastatrice et le fait qu’il soit gaucher est encore plus idéal parce que les Sabres ont déjà beaucoup d’attaquants talentueux qui lancent de la droite (Tage Thompson, Dylan Cozens, Alex Tuch).

La date limite des transactions est dans cinq semaines. D’ici là, les rumeurs vont commencer à s’intensifier…

Et le dossier de Meier sera l’un des plus intrigants à surveiller.

En rafale

– Intéressant.

– J’aime ça.

– C’est important.

– Il est tout près du plateau des 1000 matchs en carrière.

– Bonne nouvelle.

PLUS DE NOUVELLES