Statistiquement, les gardiens du Canadien en arrachent dernièrement

De manière générale, le Canadien connaît un début de saison plutôt surprenant. Après une saison atroce l’an dernier, le club joue presque pour .500 cette année, avec huit victoires en 17 matchs.

Au début de la saison, une des raisons expliquant le succès de l’équipe était l’excellent travail du tandem de gardiens. Jake Allen et Samuel Montembeault jouaient du très bon hockey. 

Gaston Therrien avait même déclaré qu’il s’agissait du meilleur duo de cerbères dans la LNH. 

Sauf que le jeu des deux gardiens semble s’être détérioré depuis quelques semaines. Après avoir accordé 20 buts lors des huit premiers matchs (2,5 par rencontre), Allen et Montembeault en ont accordé 33 à leurs neuf dernières sorties (3,67 par match).

On parle quand même d’une différence de 1,17 but par match, ce qui est énorme.

Voici les chiffres d’Allen depuis le début de la saison:

(Crédit: ESPN.com )

Et ceux de Montembeault:

(Crédit: ESPN.com)

Dans les deux cas, il y a clairement une différence entre la production d’octobre et celle de novembre.

Après avoir commencé la saison parmi l’élite (quatrième) des gardiens partants en ce qui a trait aux statistiques avancées, Allen chute depuis quelques semaines (21e).

D’ailleurs, Stéphane Waite a aussi mentionné à Mario Langlois du 98.5 FM hier soir que Samuel Montembeault joue un peu trop reculé dans son filet, ce qui le rend vulnérable face aux lancers francs. L’ancien entraîneur des gardiens du Tricolore a aussi noté que le cerbère québécois avait montré quelques signes de frustration dans la défaite face aux Blue Jackets.

Évidemment, les deux gardiens du CH n’ont pas nécessairement la tâche facile. Ils doivent composer avec une brigade défensive excessivement jeune, qui aligne parfois quatre recrues. Conséquence de cette inexpérience, plusieurs erreurs défensives sont commises.

À titre d’exemple, mon collègue Raphael Simard rapportait hier que Kaiden Guhle avait commis le plus de revirements dans toute la LNH.

Plusieurs attaquants du CH sont aussi reconnus pour leur laxisme défensif…

Il s’agit surtout d’un retour du balancier. Depuis son arrivée dans le circuit Bettman en 2012, Allen n’a jamais prouvé qu’il a l’étoffe d’un numéro un. Il peut être un excellent gardien auxiliaire, comme ce fut le cas avec Carey Price, mais on ne peut pas s’attendre à ce que le Néo-Brunswickois dispute 55 ou 60 bons matchs par année.

Dans le cas de Montembeault, on parle surtout, au mieux, d’un deuxième gardien correct.

Rappelons qu’il avait eu une campagne très difficile l’an dernier. 

Cependant, malgré cette baisse de production des gardiens, le Canadien ne perd pas plus souvent qu’en octobre. L’attaque compense relativement bien et elle marque souvent, mais l’équipe ne pourra pas garder ce rythme.

Il faut s’attendre à des moments plus difficiles pour le reste de la saison pour ce club en reconstruction. 

En rafale

– Le Rouge et Or s’en va à la Coupe Vanier!

– Enfin une victoire pour le Rocket.

– Les Devils poursuivent leur séquence incroyable.

– Lourde perte pour la France.

– Intéressant.

 

PLUS DE NOUVELLES