Lane Hutson a légèrement grandi et grossi dans les derniers mois

Depuis que le Canadien a sélectionné Lane Hutson au 61e rang du dernier repêchage, le jeune défenseur est rapidement devenu l’un de mes espoirs favoris au sein de l’organisation montréalaise. Hutson est un défenseur qui, malgré un petit gabarit, est une réelle bombe offensive qui, dans le meilleur des mondes, deviendra un très bon défenseur à caractère offensif au sein de la brigade du Tricolore.

Depuis le début, je le vois devenir un joueur à la Torey Krug si son développement se passe très bien, et je le crois encore.

Ceci dit, avant d’atteindre la LNH, le petit défenseur devra prendre un peu de masse et, idéalement, grandir un brin. La bonne nouvelle, c’est que son âge osseux est un an plus jeune que son âge réel, ce qui fait en sorte qu’il a encore le temps de prendre quelques centimètres.

Et visiblement, dans les derniers mois, c’est ce qui s’est produit. Alexandre Gascon, qui a pondu un très bon texte sur Hutson, affirme que le jeune homme légèrement grandi et a pris quelques livres dans les derniers mois, un signe encourageant.

Selon Gascon, Hutson aurait grandi d’un demi-pouce et il aurait pris une dizaine de livres en quelques mois, lui qui mesure désormais 5 pieds et 9 pouces en plus de peser 163 livres. Il n’est pas devenu Zdeno Chara, mais c’est tout de même un signe encourageant.

Son entraîneur dans la NCAA, Jay Pandolfo, l’envoie sur la glace à outrance et est ravi du rendement de son jeune qui, à 18 ans et malgré son petit gabarit, est capable de faire du bon travail contre des gars un peu plus âgés et pas mal plus imposants que lui.

C’est encourageant, tout ça.

Néanmoins, il n’en demeure pas moins que le jeune est encore un brin chétif et qu’il y a encore des questions légitimes à se poser quant à savoir si son physique lui permettra d’atteindre la LNH et de devenir un bon défenseur à un tel niveau.

Et sur ce point, un recruteur anonyme consulté par Gascon y va de cette curieuse affirmation :

S’il touche le fond du baril un jour, j’ai l’impression qu’il va comprendre que ce serait mieux pour lui qu’il joue au centre ou à l’attaque. Il a plus de chances de jouer dans la LNH un jour s’il est transformé en attaquant.

Dans un monde idéal, Hutson trouverait le moyen de faire fi de son gabarit et de devenir un bon défenseur dans la LNH en dépit de sa petite stature. Ceci dit, si jamais ça devait devenir impossible, l’idée du recruteur n’est pas ridicule : considérant ses instincts offensifs si impressionnants, il pourrait potentiellement devenir un attaquant.

Encore là, j’espère qu’il n’aura jamais à faire cette transition et qu’il deviendra un bon défenseur à Montréal, mais c’est une idée à garder en tête.

Bref, on verra ce que le jeune Hutson, qui a d’ailleurs trois buts et 10 points en 10 matchs dans la NCAA cette saison, deviendra dans les années à venir, mais s’il peut continuer de grandir et de grossir, il se donnera des munitions pour devenir un bon défenseur au sein du circuit Bettman. Sinon, d’autres options seront à considérer, dont celle de devenir un attaquant.

En rafale

– Très belle lecture et très beau geste de tous les gens impliqués. On te souhaite le meilleur, Étienne.

– Malgré la reconstruction, le CH attire encore  20 000 personnes au Centre Bell en moyenne par match.

– Les Sabres réclament Tyson Jost au ballottage.

– J’espère que le Kraken sait ce qu’il fait avec le développement de Shane Wright…

– Coup dur pour la France.

– La question, c’est de savoir si une équipe osera lui offrir un tel salaire.

PLUS DE NOUVELLES