Shane Wright : Mathias Brunet n’est pas certain qu’il serait le choix du CH au premier rang

Maintenant que la saison de misère du Canadien est terminée, il est temps pour l’équipe de se tourner vers l’avenir avec le repêchage amateur, qui aura lieu à Montréal les 7 et 8 juillet prochains. Cependant, on surveillera avant tout la loterie pour ce repêchage, qui elle aura lieu mardi prochain, le 10 mai.

À l’heure actuelle, le CH a 25,5 % de chances d’obtenir le premier choix à cet encan, un sommet dans la LNH, et il est assuré de repêcher dans le top-3. Je ne crois pas avoir besoin de vous dire que ce choix pourrait drastiquement changer le futur de la franchise.

Et le nom qui revient le plus souvent comme étant pressenti pour être repêché au premier échelon, c’est sans contredit celui du centre des Frontenacs de Kingston, Shane Wright. Cependant, il ne fait pas l’unanimité pour autant, et de plus en plus de gens ne sont pas certains que le CH doit être all-in sur Wright.

C’est le cas de Mathias Brunet, par exemple, qui ne serait pas surpris de voir le CH lever le nez sur Wright s’il obtient le premier choix au repêchage.

Brunet, par exemple, est revenu à la charge avec son idée d’échanger le choix contre les deux hauts choix au repêchage des Blue Jackets (tant que les Blackhawks ne se hissent pas dans le top-2 du repêchage, les Blue Jackets auront deux choix dans la loterie cette année). Il est d’avis que le CH peut peut-être trouver un joueur tout aussi bon (ou même meilleur) que Wright à long terme quelques rangs plus tard et qu’il ajouterait un autre bon espoir avec un autre haut choix.

Sur le fond, je suis d’avis que ce n’est pas une vilaine idée. Cependant, je ne suis pas certain que c’est la décision qu’il faut prendre.

Imaginez le scénario suivant : le CH obtient le premier choix et il l’échange, ouvrant la voie à une autre équipe pour qu’elle puisse sélectionner Wright. Or, après quelques saisons, Wright est devenu un vrai centre #1 dans la LNH tandis que les espoirs sélectionnés par le CH peinent à s’établir dans le circuit Bettman.

Prenez la situation de Jesperi Kotkaniemi, une sélection très souvent reprochée au CH étant donné que Brady Tkachuk était disponible, et mettez celle-ci à la puissance 1000. Ça ressemblerait à ça, en gros.

Quand on parle de Wright, on parle d’un gars qui a tous les atouts pour être un très bon joueur dans la LNH, mais qui n’a peut-être pas la coche pour devenir un joueur d’élite. Personnellement, je pense qu’il serait mon choix si j’étais dans les souliers de Kent Hughes et que j’avais le premier choix au repêchage, mais il y a une raison pour laquelle je ne suis pas dépisteur ou DG.

Ce que j’espère, c’est que le CH sélectionnera l’espoir en lequel il a le plus confiance, peu importe que son nom soit Shane Wright, Logan Cooley, Juraj Slafkovsky ou Simon Nemec, pour n’en nommer que quelques-uns. Et si ça passe par un « trade down », ainsi soit-il.

En Rafale

– J’adore.

– Ça aurait pu calmer la situation, en effet.

– J’ai tendance à être d’accord.

– Très triste.

– Où jouera Antoine Roussel la saison prochaine?

PLUS DE NOUVELLES