Shane Doan à Montréal? Ça ne « fit » juste pas | En rafale

Samedi soir, Elliotte Friedman nous a annoncé que Shane Doan pourrait accepter de lever sa clause de non-échange pour terminer la saison (et sa carrière) avec une formation contender.

Lundi, le capitaine des Coyotes a lui-même confirmé que si le scénario parfait se présentait, il songerait à lever sa clause.

Oui, Shane Doan possède le genre de leadership auquel Michel Therrien et Marc Bergevin rêvent la nuit…

Et oui, il est le cousin de Carey Price…

Mais la possibilité de le voir débarquer à Montréal existe-t-elle vraiment?

Pas sûr!

First, il n’a jamais démontré être intéressé à jouer dans un marché intense, canadien et/ou très médiatisé. Montréal est les trois…

Second, il a déjà été mêlé à une histoire de racisme envers les francophones. Denis Coderre et lui s’étaient même poursuivis légalement! Oui, on m’a souvent raconté que c’était Ladislav Nagy et non Shane Doan qui avait tenu des propos racistes à l’endroit d’un officiel francophone en décembre 2005, mais je doute que Doan ait envie de ressortir cette histoire là des boules-à-mites. Surtout qu’il backerait probablement encore son ancien coéquipier et qu’il continuerait de prendre le blâme…

Third, Doan n’a que 4 buts et 8 mentions d’aide en 43 matchs cette saison. Tout ça en jouant 13 à 18 minutes par rencontre, avec des attaquants talentueux. À quoi pourrait-on vraiment s’attendre de lui (sur la patinoire), à Montréal? 12 points en 43 matchs, c’est la production des Flynn, Carr, Andrighetto et McCarron cette saison.

Fourth, son cap hit de près de 4 millions $ se place très mal sur la masse salariale du Canadien… À moins bien sûr de voir les Coyotes accepter de prendre Tomas Plekanec en retour, mais j’en doute!

Fifth, Doan a 40 ans!

Sixth, Shane Doan joue à droite. Le CH a déjà Gallagher, Radulov et Shaw comme hauts salariés qui jouent à droite. Aurait-on vraiment de la place pour Doan?

Seventh, Doan n’a jamais démontré un très grand appétit pour la Coupe Stanley. Pourquoi est-ce que ça changerait drastiquement cette année?

Shane Doan à Montréal, ça ne fit juste pas… #FaiblesProbabilités

En rafale
– Au tour de Sylvain St-Laurent, chef des sports au journal Le Droit, d’évoquer la possibilité de voir l’Armada déménager à Trois-Rivières (ce dont on parlait le 7 janvier dernier).

– Le Tchèque Martin Havlat pourrait porter les couleurs du HC Kometa Brno (un club tchèque). Tout dépendra de son état de santé. [HCKometa]

– Les Flyers sacrifieront-ils un de leurs jeunes défenseurs d’ici le 1er mars?

– Patrik Laine a été nommé joueur de hockey finlandais de l’année (sans surprise).

– L’arrêt du jour nous vient de la KHL :

PLUS DE NOUVELLES