Seul Ron Hextall voulait Nolan Patrick plutôt que Cale Makar à Philadelphie

Ce n’est pas parce qu’il a quitté Philadelphie que Ron Hextall peut échapper aux critiques qui en proviennent. En fin d’avant-midi, le légendaire Bobby Clarke s’en est pris à l’ancien directeur général des Flyers.

Clarke, qui a connu une prodigieuse carrière en Pennsylvanie entre 1969 et 1984, était conseiller senior pour les Flyers à ce moment. Semblait-il, de son dire, que personne ne voulait repêcher Nolan Patrick avec le deuxième choix au total, en 2017. C’est plutôt le défenseur Cale Makar qui était intéressant dans les bureaux à Philly.

Hextall, lui, désirait coûte que coûte aller chercher Patrick, un centre qui n’a pas fait long feu dans son organisation. Même s’il occupait le poste de DG, était seul dans son coin pour cette décision. Il n’avait personne pour le supporter à l’interne.

« Aucun de nos recruteurs ne voulait Nolan Patrick. Ils voulaient [Cale] Makar, mais Hextall a fait le choix par lui-même. »

– Bobby Clarke

Maintenant âgé de 23 ans, Patrick appartient aux Golden Knights de Vegas, après avoir été transigé par deux fois dans la même journée en juillet dernier.

Bilan : en 197 matchs pour les Flyers, sur trois ans, l’attaquant natif de Winnipeg a inscrit 30 buts et distribué 40 passes, pour un total de 70 points. Pour un deuxième choix au total, c’est fort décevant.

Cale Makar, de son côté, est devenu une super-vedette avec l’Avalanche du Colorado. Sélectionné deux rangs plus loin, en quatrième position, le défenseur de 23 ans est au sommet de son art. Titulaire du Calder en 2020, il comptabilise 125 points en 129 parties dans la LNH. Il est un défenseur, on le rappelle.

Et ce n’est pas tout. Selon Bobby Clarke, Ron Hextall est à pointer du doigt pour d’autres mauvaises décisions.

« Il y a d’autres choix que nous avons faits au repêchage pour lesquels nous payons présentement. […] Nous avons eu deux ou trois choix de première ronde qui ne joueront jamais [dans la Ligue nationale]. Voilà pourquoi nous avons de la difficulté en ce moment. Hextall a commis d’énormes erreurs. »

Frank Seravalli l’a reconnu sur Twitter : les Flyers ne critiquent pratiquement jamais les membres de leur propre franchise. Peut-être Clarke attendait-il que Hextall quitte pour Pittsburgh avant de vider son sac.

en rafale

– Un absent de plus en Caroline.

– Il avait pourtant été solide devant le filet.

– Rask a obtenu un nouveau contrat.

– La COVID frappe aussi à New York.

– Des nouvelles du ballotage.

PLUS DE NOUVELLES