Jon Merrill a signé une prolongation de contrat de trois ans au Minnesota

Dans la catégorie « je n’étais pas prêt pour ça », le Wild du Minnesota vient de prolonger le contrat de Jon Merrill de trois ans. Trois ans.

Il gagnera 1.2 M$ par saison, ce qui est bon pour 3.6 millions de dollars au total de 2022 à 2025.

Il avait signé, en début de campagne, un contrat de 850 000$ pour un an avec le Wild.

Il s’assure donc une belle sécurité d’emploi.

Évidemment, au Québec, c’est intéressant dans l’optique où il était un défenseur ordinaire dans un club qui s’est rendu en finale de la Coupe. Il ne jouait pas tous les soirs et personne n’a pleuré son départ.

Je recommence : personne n’a pleuré son départ… sauf les gens qui aimaient ses cheveux.

Il passera donc les 42 prochains mois sous contrat avec le Wild, ce qui lui assure une belle sécurité. Ceci dit, le Wild peut l’envoyer en Iowa (LAH) sans hypothéquer sa masse salariale. S’il joue mal, ça peut devenir un couteau à deux tranchants.

Pourquoi un tel contrat? Parce qu’il performe.

En date d’aujourd’hui, Merrill a trois buts et huit passes en 33 matchs. On parle d’un point aux trois joutes pour un club de milieu de classement.

C’est donc dire que l’ancien du CH, qui a 29 ans, a trouvé le bon club pour s’épanouir. Tant mieux pour lui!

En rafale

– Déjà?

– Logique.

– Belle pensée.

– Enfin.

– Mon avis sur la question.

PLUS DE NOUVELLES