Séries en bref : les Penguins remportent un marathon de plus de 106 minutes de jeu

Deuxième journée de séries éliminatoires dans la LNH et quatre autres matchs étaient à l’affiche.

Voici les gagnants :

1. Les Capitals surprennent la Floride

Les Panthers ont peut-être gagné le trophée du Président, remis à la meilleure équipe de la LNH en saison régulière, mais leur parcours éliminatoire a bien mal commencé. Ils se sont inclinés contre le huitième rang, les Capitals de Washington.

Dans la défaite, Sergei Bobrovsky a tout de même brillé, stoppant 34 des 37 tirs dirigés vers lui. Rappelons que ses statistiques en carrière en éliminatoire ne sont pas très impressionnantes.

Le Russe a multiplié les arrêts clés, mais il ne pouvait pas aller lui-même marquer des buts.

À son premier match éliminatoire ailleurs qu’à Philadelphie, Claude Giroux a marqué. Il s’agissait du deuxième but de son équipe.

Oh et j’oubliais : ce n’était même pas salle comble au BB&T Center…

Washington mène la série 1-0.

2. Les Penguins remportent un marathon de cinq périodes 

La série opposant les Rangers aux Penguins est probablement la plus sous-estimée. Les deux équipes ont connu une bonne saison régulière et on est en droit de s’attendre à un 4 de 7 très serré.

Avec le premier match de la série, on est en voie à un dénouement en sept rencontres.

Après exactement 106 minutes et 58 secondes de jeu, les Penguins l’ont finalement emporté par la marque de 3-2 grâce à un but d’Evgeni Malkin.

New York pensait avoir remporté le match en fin de troisième période, mais le but de Filip Chytil a été refusé.

Dans le match, Igor Shesterkin et Casey DeSmith ont effectué respectivement 79 et 48 arrêts.

Le vainqueur probable du trophée Vézina a effectué quelques beaux arrêts pour permettre à son équipe de rester dans la rencontre.

Un peu avant la mi-chemin de la deuxième période de prolongation, Louis Domingue a remplacé DeSmith devant la cage des Penguins. Le gardien numéro un a quitté la rencontre – et n’est jamais revenu – en raison d’un inconfort à une jambe, visiblement. Domingue n’avait pas reçu de lancers depuis la période d’échauffement et il ne pouvait pas être envoyé dans une situation plus stressante. Il a bien fait stoppant la menace new-yorkaise à plusieurs reprises.

Pittsburgh mène la série 1-0.

3. L’Avalanche n’a aucune pitié pour les Preds

Avant même que la série ne débute, ça ne s’annonçait pas bien pour les Prédateurs de Nashville. Ils devaient affronter la puissante force de frappe de l’Avalanche au premier tour.

Dès le début de la rencontre, le Colorado a mis le ton à cette série. La troupe de Jared Bednar a marqué deux buts en moins de trois minutes. Après un but d’Andrew Cogliano, qui faisait 3-0 l’Avalanche, Cale Makar s’est pris pour Bobby Orr.

Puis, un but d’Artturi Lehkonen, qui donnait les devants 5-0 aux favoris de la foule, a chassé David Rittich de la rencontre. Le jeune Connor Ingram est venu dans la mêlée.

Le match s’est finalement terminé par la marque de 7-2.

Elle va être courte cette série-là…

L’Avalanche la mène 1-0.

4. Les Flames gagnent le match numéro un contre les Stars

Dans un match très robuste et très serré, les Flames de Calgary sont finalement sortis vainqueurs.

Par la marque de 1-0, la troupe de Darryl Sutter s’est sauvée avec le premier match de la série.

En première période, deux des meilleurs défenseurs des deux équipes ont été chassés de la rencontre pour s’être battus. Rasmus Andersson et John Klingberg ont obtenu des pénalités majeures sur la séquence ci-dessous.

Cette série promet!

En séries éliminatoires, toutes les pénalités majeures et tous les jeux sont sujets à révision par la LNH. Est-ce qu’Andersson et Klingberg auront des conséquences supplémentaires?

C’est Elias Lindholm qui a marqué le seul but de la rencontre.

Pour Jacob Markstrom, il s’agissait d’un 10e jeu blanc cette saison pour lui. Il est le deuxième gardien des Flames à blanchir l’adversaire lors d’un match numéro un d’une série.

Le prochain match entre les deux formations sera disputé jeudi à Calgary.

Les Flames mènent la série 1-0.

En rafale

– Crosby continue de monter les échelons.

– DeSmith en était à un premier départ en séries.

– Wow!

– Trois joueurs de l’Avalanche se sont amusés.

(Crédit: NHL.com )

– Quatre autres matchs éliminatoires ce soir.

(Crédit: Google )
PLUS DE NOUVELLES