Saison 2022-23 : Samuel Montembeault n’a pas (encore) jasé de son rôle avec la direction

Samuel Montembeault, qui a signé un contrat de deux ans (1 million $ par année) qui le mènera vers l’autonomie complète par la suite hier, a rencontré les médias de manière virtuelle ce matin. Voici ce que j’ai retenu de son entretien :

1. Samuel Montembeault était confiant d’en venir à une entente avec le Canadien durant l’entre-saison – il était agent libre avec restriction -, mais il a dû attendre à la dernière minute (de la dernière journée) afin de recevoir son offre qualificative. S’il n’avait pas reçu une telle offre, il serait devenu joueur autonome sans restriction. Il n’a toutefois pas eu à la signer puisqu’il a pu s’entendre sur un contrat de deux ans (à un volet, vs deux volets pour l’offre qualificative).

2. Montembeault n’a pas jasé de son rôle en vue de la saison 2022-23 avec la direction. Il est conscient que l’incertitude liée au genou de Carey Price rendrait toute discussion un peu inutile. Montembeault compte tout simplement se préparer du mieux possible durant l’été afin d’être 100 % prêt dès le premier jour du camp. Il compte faire l’équipe, qu’il y ait deux ou trois gardiens. Il est donc conscient des possibilités de faire partie d’un ménage à trois afin d’éviter d’avoir à être soumis au ballottage (pour pouvoir rejoindre le Rocket).

(Crédit: Twitter/Canadiens de Montréal)

3. Il est très heureux d’avoir pour la première fois un contrat de deux ans en poche à un seul volet. Ça lui assure de la stabilité (financière et géographique) et ça lui enlève un certain stress sur les épaules pour les deux prochaines années. Il est heureux de ne pas avoir à dormir à l’hôtel alors que son équipe se trouve à domicile, hehe.

4. Montembeault a confié que son poignet opéré après la saison ne lui fait plus mal du tout. Il ne ressent plus aucune douleur. Cependant, il lui manque un peu d’amplitude à aller chercher lors d’un mouvement précis et il compte parvenir à aller chercher celle-ci au cours des prochaines semaines avec son physiothérapeute (avant le début du camp). Il recommencera d’ailleurs à recevoir des tirs sous peu.

Rappelons que Carey Price n’a toujours pas entrepris sa préparation en vue de la prochaine saison, lui.


5. Le gardien québécois visera à être plus constant en 2022-23. Il souhaite améliorer encore plus sa préparation afin d’être totalement prêt dès le début des rencontres. Il s’attend à recevoir beaucoup de lancers la saison prochaine puisqu’il aura plusieurs jeunes joueurs devant lui, surtout à la ligne bleue.

6. Il est extrêmement heureux de pouvoir travailler avec Carey Price (de qui il apprend beaucoup) et Jake Allen (un super bon coéquipier qui l’a même texté pour le féliciter hier).

Samuel Montembeault est une excellente personne et il est très heureux de jouer pour l’organisation du Canadien de Montréal. Ça, c’est très important avec Kent Hughes et la nouvelle direction du CH…

Hughes et Gorton ont laissé partir plusieurs joueurs (ou leur épouse) qui souhaitaient quitter et il a ajouté/gardé des gars qui aiment jouer ici. Ça fait clairement partie de ses stratégies!

À noter que Kirby Dach et Cayden Primeau, eux, devront signer leur offre qualificative avant le 22 juillet (les offres tombent à cette date-là) ou sinon, ils devront s’entendre sur les termes d’un contrat différent avec la direction (contrat pont? contrat à long terme?). Ils n’ont pas droit à l’arbitrage, mais ils peuvent recevoir des offres hostiles. Est-ce que le contrat de Primeau sera d’environ un million $, soit un montant pouvant disparaître de la masse salariale s’il est envoyé à Laval? Son offre qualificative ressemble à ça…

En rafale

– Vitek Vanacek et sa nouvelle équipe (les Devils) sont parvenus à éviter l’arbitrage.

– Bonne nouvelle!

– Quel exploit!

– Très petite transaction chez le CF Montréal.

– C’est confirmé.

– Le Toronto FC recrute de gros noms, lui.

PLUS DE NOUVELLES