betgrw

Ryan Reaves : on verra si Michael Pezzetta aura sa revanche dans les prochains jours

Et puis, comment aimez-vous le camp d’entraînement 2023 du Canadien? Aimez-vous l’abondance des mots chaise et duo? Trouvez-vous que c’est encore trop intense comme en 2022? #CampTorturella

Nous ne sommes plus exactement au début du camp, mais il ne tire pas à sa fin non plus. Après tout, il reste quatre matchs préparatoires (dont deux dans les 36 prochaines heures à Montréal) ainsi qu’une retraite fermée à Tremblant la semaine prochaine.

Le Canadien jouera lundi prochain à Toronto et samedi prochain à Ottawa. Devinez quand la retraite fermée aura lieu…

Bref. Tout ça pour dire qu’en ce moment, le Canadien doit avoir la tête aux Maple Leafs puisqu’à part le match de samedi prochain, les Leafs sont les seuls adversaires du Canadien jusqu’au 14 octobre.

On se croirait encore dans la division canadienne.

Mais avant de penser au match de lundi prochain ou même au match d’ouverture, le mercredi 11 octobre, il faut penser aux duels de ce soir et de demain au Centre Bell.

Si on se fie à l’entraînement d’hier, on peut penser que la majorité des gars qui n’ont pas joué mercredi (et qui ne sont pas des membres du groupe C, soit celui du Rocket) joueront ce soir. Demain, on pourrait voir un alignement comme celui de mercredi.

Mais ça, on va le savoir plus en détails aujourd’hui, notamment en marge de l’entraînement de 10h 30. On peut penser que les combinaisons qui seront concoctées par l’entraîneur vont ressembler à ceci.

Est-ce que les fans en ont pour leur argent, avec un tel alignement? #Bière #ProduitFini

Tout ça pour dire si Michael Pezzetta est bel et bien sur le premier trio, cela voudra dire que ce ne sera pas exactement le match le plus offensif de l’histoire de la LNH – en tout respect pour le Pezz.

Mais cela pourrait quand même donner un spectacle. Pourquoi?

Parce que si Ryan Reaves est en uniforme, cela pourrait donner la chance à Pezzetta de se venger de son premier combat contre le géant. Parce que oui, le #55 de la Flanelle, fort de ses leçons avec Georges Laraque, veut se venger.

Martin St-Louis sait très bien que Pezzetta n’est pas celui qui va marquer plein de buts. Il aime la mentalité de meute à laquelle l’Ontarien peut participer puisque l’attaquant prend soin du club.

Et ça pourrait passer par une bataille revanche avec Reaves, dans les faits. On voit bien qu’il y a quelques jours, Jonathan Bernier rapportait que Pezzetta était excité par l’opportunité à l’idée d’avoir sa chance contre le géant.

Quand j’ai su que Reaves signait à Toronto, j’étais excité.

On ne sait jamais. Peut-être j’aurai une autre occasion de me battre contre lui et, cette fois, ça ira mieux. – Michael Pezzetta

On ne sait pas si Reaves jouera les mêmes matchs préparatoires que Pezzetta et on peut penser que l’attaquant aux cheveux longs ne sera pas en uniforme le 11 octobre. Ceci dit, si ça arrive, il pourrait avoir sa revanche.

Et sinon, n’oubliez pas qu’un certain Arber Xhekaj est aussi présent. Et lui, il n’a pas encore eu la chance de danser avec le géant des Maple Leafs depuis le début de sa carrière…

En tout cas, avec ou sans Reaves de l’autre côté, si Xhekaj et Pezzetta sont en uniforme ce soir, ça va moins brasser que contre les Sénateurs d’Ottawa lors du match de mercredi soir.

Ça en prend, des policiers.

PLUS DE NOUVELLES