Ryan Poehling, qui ne devait jouer que demain soir, affrontera les Sénateurs aujourd’hui

On s’attendait à voir le groupe des Rouges affronter les Sénateurs ce soir à Ottawa… et c’est bel et bien ce qui va se produire, à quelques exceptions près.

Dominique Ducharme nous avait dit hier que certains joueurs on the bubble pourraient être appelés à disputer les deux matchs du weekend.

Or, Ryan Poehling a changé de groupe et il disputera le premier des deux matchs, lui qui ne devait jouer que demain soir à la base. Il pourrait donc disputer deux matchs en 24 heures, théoriquement. Ses deux ailiers – Lukas Vejdemo et Alex Belzle – ont aussi permuté de groupe.

C’est Jean-Sébastien Dea, Danick Martel et Jesse Ylonen qui devront laisser leur place à Poehling et compagnie ce soir. Clairement, Dominique Ducharme souhaite en voir plus de Ryan Poehling, lui qui n’a rien fait depuis le début du camp afin prouver qu’il mérite sa place avec le Canadien pour amorcer la saison. Avec la récente blessure de Cédric Paquette, la porte est grande ouverte pour Poehling…

À lui d’élever son jeu d’un cran et d’en profiter! À lui d’en montrer plus à son coach!

Poehling est un peu un jack of all trade qui parfois, se transforme en 7 ou en 8, pour reprendre la concept du coach. Si tu es bon dans tout, mais excellent dans rien, tu DOIS absolument être constant et impliqué.

Seul autre changement au groupe des Rouges : deux paires défensives ont été modifiées.

De Niku – Chiarot et Schueneman – Wideman, on est passé à Chiarot – Wideman et Fairbrother – Niku.

Ben Chiarot est retourné à gauche et Chris Wideman obtiendra une réelle chance de prouver qu’il peut jouer sur la troisième paire en début de saison (à la droite de Ben Chiarot?). On ne fera visiblement pas de cadeau à Sami Niku…

On ne sait toujours pas si le CH a prévu donner des minutes à Kevin Poulin ce soir, mais espérons que les partisans seront respectueux envers lui cette fois, peu importe ses performances sur la patinoire.

Rappelons que le Canadien a retranché une vingtaine de joueurs plus tôt ce matin et qu’une quarantaine de joueurs (en santé) sont toujours au camp.

PLUS DE NOUVELLES