RUMEUR! Le Canadien aurait décidé de ne pas repêcher un seul joueur russe cette année

Le repêchage amateur de la LNH approche à grands pas. C’est le 7 (première ronde) et le 8 (rondes 2 à 7) juillet prochains que les dirigeants de la LNH sélectionneront leurs nouveaux poulains sur la scène de Centre Bell.

Qui sera le tout premier choix au total du Canadien? Shane Wright? Juraj Slafkovsky?

Ce n’est pas ce qui m’intéresse CE MATIN.

Selon Ivan Bogun, reporter pour le site sportif russe Sport-Express.ru, le Canadien aurait pris la décision de ne pas repêcher un seul joueur russe cette année. Ni en première ronde ni en septième ronde. Les Flyers aussi, soit dit en passant.

L’article de Bogun peut être consulté via le lien ci-dessous :

Tout d’abord, il faut à priori émettre des doutes quant aux informations rapportées par Bogun. Combien de fois a-t-on vu des informations erronées être diffusées dans un média russe? Surtout durant l’entre-saison au hockey…

Avec toutes les tensions politiques qui existent entre l’Occident et la Russie, disons que les probabilités qu’on ait affaire ici à une propagande non-fondée ou à une histoire qui se transformera en mauvaise traduction sont grandes.

Mais…

Il se peut aussi que ce report soit vrai. Et ça, ça me dérangerait.

Pourquoi?

Parce que first, au niveau hockey, ça signifierait que le Canadien ne repêchera pas nécessairement le meilleur disponible lorsqu’il se présentera au micro. Si le meilleur joueur disponible – aux yeux des recruteurs du Canadien – est russe, homosexuel, athée, de gauche ou de droite, musulman, Asperger, whatever : qu’on le sélectionne. That’s it. C’est comme ça qu’on va remplir le réservoir de talent de l’organisation (qui est un peu vide, surtout à l’attaque).

Second, je ne suis pas du genre à discriminer dans la vie. Surtout pas lorsqu’il est question de victimes innocentes. Dmytro peut être sélectionné par le Canadien parce qu’il est né dans le Donbas en Ukraine, mais Dmytri ne peut pas, lui, parce qu’il est né quelques kilomètres plus loin dans l’ouest de la Russie? Pourtant, Dmytro et Dmytri sont de très bons amis et ils jouent souvent au hockey ensemble, mais l’un a Vladimir Poutine comme président et l’autre, Volodymyr Zelensky…

Vous voyez le genre?


Third, quelqu’un a oublié de m’avertir qu’il y avait une clause grand-père avec les Russes et la LNH. Tu gardes les buts pour le Lightning ou les Rangers? C’est correct… tu peux jouer et on va même faire notre promo pour la Finale de l’Est avec toi. Tu t’appelles Alexander Romanov? Pas de trouble, tu étais en Amérique AVANT le déclenchement de la guerre en Ukraine. Mais si tu t’appelles Ivan Miroshnichenko et que tu es en train de combattre un cancer en Europe, il n’y aura pas de place pour toi. Because you’re born in St.Petersburgh, Russia et parce que n’as pas encore été repêché, toi…

Notre nouvelle société se dit de gauche et vertueuse… mais elle discrimine beaucoup trop souvent entre tous ses beaux discours d’égalité et d’inclusion. #HypocrisiePartout

Fourth of July, je peux comprendre que le Canadien souhaite éviter de soulever un tôlé avec certains journalistes de La Presse, Radio-Canada ou autres… mais il pourrait également envoyer un superbe message humain en acceptant de sélectionner un athlète russe qui ne supporte pas la guerre, par exemple. Un athlète russe qui évolue dans l’un de nos circuits junior canadiens notamment…

Fifth, arrêtez-moi les comparaisons avec la situation de Logan Mailloux et toute la m*rde qu’elle a soulevée il y a moins d’un an. Le jeune athlète russe qui serait sélectionné par le CH n’a probablement rien fait/dit de mal (ou de criminel, même). Il est peut-être encore plus gentilhomme que Cole Caufield…

D’ailleurs, il se passe quoi avec Logan Mailloux?

Sixth, si Shane Wright était un Russe qui évolue dans la OHL et Juraj Slafkovsky, un Russe qui joue en Europe, on se devrait de choisir Logan Cooley pour éviter des mécontents?


Seventh, j’ai de la difficulté avec les compétitions (tennis notamment) qui ont empêché à certains athlètes non-vaccinés russes d’y participer. J’ai aussi beaucoup de misère avec les propos d’un gars comme Dominik Hasek qui cherche à punir des jeunes hockeyeurs qui tentent de vivre leurs rêves et de gagner leur vie. Si le kid n’a rien dit/fait de mal, pourquoi le mettre de côté? N’enseigne-t-on pas à nos enfants de ne pas juger leurs amis sur leurs vêtements, le revenu de leurs parents, leur lieu de naissance ou leur couleur de peau?

Si le Canadien a bel et bien décider de ne pas sélectionner un seul joueur russe en juillet, je me demande s’il fera une déclaration officielle. Ou s’il laissera simplement ses actions parler d’elles-mêmes sans les commenter.

Pendant plusieurs années, Trevor Timmins a décidé de ne pas sélectionner de joueurs québécois. Cette année, Martin Lapointe et Nick Bobrov (un Russe, by the way) remplaceront-ils les Québécois de Timmins par les Russes de la guerre?

À noter que si le Canadien juge que le fait de sélectionner un joueur russe puisse être un gros désavantage en raison de la KHL, des difficultés d’obtenir des visas ou de possibles restrictions de voyage, ça pourrait se défendre puisque ce serait un inconvénient réel, et non un move politique ou marketing/communication/image. Si c’est ça, qu’on nous le dise, SVP.

Que Jeff Gorton nous explique ce qui s’est passé avec Vitali Kravtsov, notamment…

Mais j’ose croire que l’information rapportée par le site Sport-Express est fausse. Sinon, ça voudrait dire que le sport et la politique se sont encore entremêlés et ça, j’aime rarement ça.

Non, je ne courrais pas après tous les joueurs russes au repêchage, mais je ne fuirais pas non plus tous les kids de 18 ans dont le passeport arbore un logo de la Russie sur la couverture juste pour ça.

Le meilleur joueur disponible, point! Qu’il soit russe, homosexuel, athée, de gauche ou de droite, musulman, Asperger ou whatever…

En rafale

– Kent Hughes parlera avec les médias (de façon virtuelle) vers 12h30 aujourd’hui. Peut-être lui posera-t-on une question sur les jeunes joueurs russes et ses priorités de sélection?

– Les joueurs de la LNH sont (un peu) payés en séries.

– La Finlande a célébré ses champions.

– Joel Armia a donc eu droit à tout un anniversaire.

Remparts – Cataractes : Mavrik Bourque a forcé la tenue d’un match ultime.

– Avis aux intéressé(e)s.

PLUS DE NOUVELLES