Robin Lehner ratera l’entièreté de la saison 2022-23

L’an dernier, la fin de saison des Golden Knights de Vegas avait été un brin rocambolesque, notamment sur le plan du dossier Robin Lehner. Le gardien, qui traînait une blessure, avait affirmé qu’il avait été forcé de jouer malgré la douleur, ce qui avait causé beaucoup de controverse (avec raison).

Or, voilà qu’une autre tuile vient de s’abattre sur la tête des Knights : Lehner devra être opéré à la hanche et il devrait rater toute la saison 2022-23.

C’est un coup très dur pour une équipe qui n’a pas exactement beaucoup de ressources devant le filet cette année.

On ne sait pas exactement à quel moment Lehner sera en mesure de reprendre l’action, mais à Vegas, on ne s’attend pas à le revoir cette année. C’est donc dire qu’à l’heure actuelle, les Knights misent sur Laurent Brossoit, Michael Hutchinson et Logan Thompson en vue de 2022-23.

Si seulement ils avaient un gars comme Marc-André Fleury…

Ceci dit, ce n’est pas la même blessure que celle qui l’avait embêté en fin de saison l’an dernier, alors que c’était son genou qui était blessé. Il est passé d’une blessure « à la Carey Price » à une blessure « à la Paul Byron ».

Reste qu’une blessure au genou et une blessure à la hanche en quelques mois, ce n’est pas bon signe pour son avenir. Il aura 32 ans au début de 2023-24 et on peut se demander s’il sera en mesure de revenir à un haut niveau en 2023-24.

Et avec son cap hit de 5 M$ jusqu’en 2024-25, les Knights doivent l’espérer.

Lehner était le gardien en qui Peter DeBoer avait confiance, mais maintenant que Bruce Cassidy est en ville, il devra regarder ailleurs (et Lehner devra prouver sa valeur à son nouvel entraîneur en 2023-24). Est-ce que ça pourrait inciter Vegas à payer le gros prix pour acquérir un gars comme Jake Allen, par exemple?

Parce que quand on regarde la situation des Knights sur le plan comptable, on se rend compte que ce ne sera pas facile de régler tout ça. Lehner (qui n’y est pas encore) et Shea Weber (qui y est déjà) seront sur la LTIR, mais malgré tout, l’équipe dépasse le cap salarial d’un peu moins de 800 000 $ et elle doit encore signer Nicolas Hague. Et il faudra probablement ajouter un peu de profondeur : l’équipe ne jouera quand même pas qu’à 18 joueurs.

(Crédit: Capture d’écran/CapFriendly)
(Crédit: Capture d’écran/CapFriendly)

Et si jamais Lehner devait être placé sur la LTIR pendant quelques années, c’est là que la transaction impliquant Weber va commencer à sérieusement embêter Vegas. Si on combine leurs deux salaires, ça fait énormément d’argent sur la LTIR, ce qui ne laisse que peu de marge de manœuvre à l’équipe.

Mais clairement, personne ne va pleurer pour les Knights.

Bref, une lourde perte qui risque de donner des maux de tête aux dirigeants à Vegas. Quoique de toute façon, ce n’est pas plus grave que ça étant donné que l’imputabilité et la pression n’existent pas là-bas, parole de Max Pacioretty.

PLUS DE NOUVELLES