Quels joueurs pourraient aider la transition de Shane Wright?

Oui, je sais, je mets la charrue avant les bœufs. Ça ne veut pas dire que, s’il est choisi par le Canadien, Shane Wright fera le club.

On s’entend cependant pour dire que si j’avais à mettre de l’argent sur un scénario, ce serait celui de le voir être en uniforme, orné de son #51, dès le premier match du Canadien l’an prochain.

Faisons du chemin sur ça, justement. Quels seront ses partenaires de trio dans un tel cas? On prend ici pour acquis qu’il n’y aura pas de gros ajout majeur d’ici le début de la saison, mais ça va changer.

Plusieurs suggestions sont sur la table puisque, dans les faits, la chimie qu’il développera au camp avec certains gars aura de l’impact. Mais sur papier, il y a quand même quelques candidats.

D’abord, je ne crois pas qu’il soit réaliste de le placer sur la première ou sur la quatrième ligne. Ce serait respectivement trop de pression et une mauvaise idée en général parce qu’il n’y gagnerait rien.

Est-ce qu’il jouerait sur un deuxième ou sur un troisième trio? Dans les faits, probablement que, sans pour autant numéroter les trios, Christian Dvorak prendrait les mises au jeu plus difficiles, question de laisser à Wright de meilleures conditions.

Si on exclut les Paul Byron (qui pourrait dépanner sur son trio, mais qui ne sera pas l’option #1), Cole Caufield et Josh Anderson de ce monde, eux qui pourraient jouer avec Nick Suzuki, il reste qui?

Il reste quelques gars, quand même.

  • Mike Hoffman
  • Joel Armia
  • Rem Pitlick
  • Jonathan Drouin
  • Brendan Gallagher
  • Jake Evans (s’il joue à l’aile)

À la base, je ne sais pas si je le placerais un joueur comme Joel Armia, par exemple. Il pourrait l’aider défensivement, mais peut-être que Martin St-Louis voudra plus lui donner des armes offensives… comme il a fait avec Cole Caufield.

Gallagher? Evans? J’ai aussi mes doutes à ce sujet.

Dans les faits, ça prendra au moins un attaquant de talent pour l’aider à produire, mais sans pour autant lui nuire défensivement. Ça coupe peut-être l’option d’un Mike Hoffman.

Ça laisse Jonathan Drouin et Rem Pitlick et je ne peux pas dire que je déteste ça.

Pitlick est encore jeune et le voir grandir avec Wright pourrait donner de bons résultats. Et de donner un passeur à Wright en Drouin n’est pas non plus une vilaine idée, je trouve.

Si j’étais le coach, je penserais à une telle combinaison. Le genre qui ne fait pas mal défensivement si elle est bien utilisée et qui pourrait rapporter des dividendes sur la glace.

En rafale

– Shane Wright sera au 5 à 7.

– Phillip Danault domine encore.

– Darnell Nurse suspendu.

– Amende pour Zack Kassian.

– Alain Vigneault à Winnipeg?

– En parlant des Jets.

PLUS DE NOUVELLES