Quatre buts en cinq matchs pour Cédric Paquette en KHL

La dernière année n’a pas été facile pour Cédric Paquette. Le Québécois a été aux prises avec des blessures et n’a disputé que 24 matchs avec le Canadien, à sa toute première saison sous les couleurs de l’équipe.

À un certain point, Paquette a été cédé dans la Ligue américaine, où il a brillé sous les ordres de Jean-François Houle. L’attaquant a récolté neuf buts en quatorze matchs de saison régulière, en plus d’être l’un des piliers de la formation en séries éliminatoires.

Malgré tout, son rendement ne l’a pas aidé à se trouver du boulot au sein de la LNH. Le joueur a donc décidé de plier bagage pour s’en aller de l’autre côté de l’océan, alors qu’il a signé un contrat dans la KHL avec le Dinamo Minsk.

Et il semble se plaire en Russie. Pourquoi? Parce qu’il a récolté ses troisième et quatrième buts de la saison hier dans une victoire de son équipe.

Le « Paquette Rocket », comme aimait bien l’appeler Anthony Marcotte, commentateur du Rocket sur les ondes du 91.9 Sports à l’époque, compte donc six points (avec ses quatre buts) en cinq matchs, alors qu’il a également cumulé deux mentions d’aide depuis le début de la campagne.

Le Québécois est d’ailleurs à égalité au cinquième rang des meilleurs pointeurs de la ligue.

On ne peut qu’être content pour le gars. Paquette a connu de bons moments dans la LNH, gagnant une Coupe Stanley au passage…

Mais n’est plus le même joueur qu’il a déjà été. Il a souvent été blessé dans sa jeune carrière, lui qui vient de fêter son 29e anniversaire.

Il s’agit de la « redemption season » de Cédric Paquette et je lui souhaite sincèrement de poursuivre sur cette lancée. Qui sait… s’il garde le rythme et qu’il termine au sommet des buteurs de la KHL, peut-être qu’il se méritera une autre chance au sein de la meilleure ligue de hockey sur la planète.

Et ça aussi, je lui souhaite.

En rafale

– Câline. Les détails de cette histoire sont affreux…

– Kevin met les points sur les I.

– Tant qu’il est heureux avec sa décision.

– C’était sûr que ça allait faire jaser.

– Les commentaires de Max sur le français du nouveau capitaine :

PLUS DE NOUVELLES