Propos de Brendan Gallagher : D.J. Smith trouve injuste le traitement réservé à Tim Stutzle

Ce soir, le Canadien sera à Ottawa pour y affronter les Sénateurs dans un match sans réel enjeu pour les deux équipes. Éliminées depuis un bon moment de la course aux séries, les deux formations en sont désormais au point où il est temps que la saison finisse.

Au moins, les jeunes des deux formations peuvent prendre de l’expérience et des gars ont l’opportunité de montrer qu’ils méritent une place dans la LNH la saison prochaine.

Or, ce soir, il y aura peut-être quelque chose à surveiller : la façon dont Brendan Gallagher sera accueilli à Ottawa. Après tout, la dernière fois qu’il a affronté les Sénateurs, il avait affirmé que le jeune Tim Stutzle était un peu fakeux sur les bords et que ça l’énervait un brin.

D.J. Smith, l’entraîneur-chef des Sens, a justement discuté du traitement réservé au jeune Allemand depuis ce moment, et il va sans dire qu’il le trouve un brin injuste.

Des commentaires injustes ont été faits sur le fait qu’il plongeait ou qu’il obtenait des pénalités, alors maintenant les gars lui courent après et les pénalités ne sont pas décernées, c’est malheureux.

« C’est un jeune homme qui est très fier et il a été forcé de rater des matchs à cause de ces blessures. Il ne s’est pas entraîné [jeudi] et je l’ai vu boîter pour essayer de prendre son déjeuner. – D.J. Smith

En gros, selon Smith, les propos (injustifiés) de Gallagher au sujet du jeune attaquant font en sorte que ce dernier a une cible sur le dos et qu’il est victime de gestes qui devraient être punis, mais qui ne le sont pas.

Sur le fond, par contre, ce n’est pas ce que dénonçait Gallagher. Il n’a jamais affirmé que Stutzle feignait d’être blessé, il affirmait que Stutzle en ajoutait un peu pour attirer des pénalités. La nuance est mince, mais elle est là.

On verra ce qui se passera ce soir, mais je m’attends à ce que les joueurs des Sénateurs ne se gênent pas pour faire savoir à Gallagher qu’ils n’ont pas apprécié ses propos. Espérons cependant que les deux équipes sauront éviter les débordements dans toute cette histoire.

En Rafale

– Évidemment.

– S’il pouvait voter pour le trophée Hart, Jonathan Huberdeau voterait pour Auston Matthews. Il n’allait quand même pas dire qu’il voterait pour lui, par contre.

– Un message de Sergio Momesso pour Guy Lafleur.

– En effet.

– Moment historique dans la MLB.

PLUS DE NOUVELLES