Possible fracture de la mâchoire pour Brendan Gallagher

Ce que l’on demande à Brendan Gallagher est quasiment inhumain. Donne-toi à 100 % lors de chaque micro-seconde que tu passes sur la patinoire, va dans le trafic, fais-toi mal au pire, mais bats-toi comme si c’était ta dernière seconde sur la Terre.

Conséquence : lorsqu’il ne joue pas comme ça, on dit qu’il a un mauvais match. Les standards sont-ils trop élevés avec un gars comme Gallagher? En même temps, c’est lui qui nous a habitués à de tels standards.

Reste qu’après avoir disputé l’un de ses pires matchs en carrière depuis son arrivée dans la LNH, Brendan Gallagher a démontré hier soir qu’il avait du caractère, du cœur au ventre.

Il a inscrit son premier but des séries, il a obtenu trois tirs au but, il a distribué trois mises en échec, il a été l’auteur d’un revirement, il a passé plus de 18 minutes sur la patinoire, il a joué dans la tête des joueurs des Flyers (notamment dans celle de Carter Hart), il s’est cassé (au moins) une dent, il a saigné abondamment (continuant d’enguirlander l’officiel et les joueurs des Flyers)…

Mais il s’est possiblement aussi fracturé la mâchoire. C’est du moins l’info qui circule dans la bulle et qui est venue aux oreilles de Renaud Lavoie durant la nuit.

Gallagher a été reçu un cross-check en plein visage, gracieuseté de Matt Niskanen. On a pu le voir sonné, dérangé, frustré… puis ensanglanté.

N’était-ce pas davantage punissable que la pénalité majeure et l’inconduite de partie de Jesperi Kotkaniemi? #ChrisLee

Rappelons que Niskanen n’a même pas été chassé pour deux minutes suite à son geste.

Le prochain match du Canadien sera disputé demain soir à 19h00. il y a matière à s’inquiéter quant à la présence de Brendan Gallagher pour cette rencontre (aussi guerrier soit-il).

1. Lorsque tu te fractures la mâchoire, tu dois généralement t’absenter pour quelques semaines. Parfois, la fracture permet au joueur (courageux) de porter une grille et de pouvoir participer à la compétition. Est-ce que ça pourrait être le cas avec Gallagher? Puisque Gallagher a pu continuer à parler et à ouvrir la bouche une fois au banc, il y a quand même matière à être optimiste…

2. Si Gallagher a dû quitter la bulle et se rendre à l’hôpital, il ne pourra pas jouer demain. Quatre tests négatifs seront nécessaires afin qu’il puisse sortir de sa quarantaine (chambre) et rejoindre ses coéquipiers. Ça prend généralement sept jours. #COVIDOblige

Puisqu’un diagnostic de fracture de la mâchoire est évoqué, il doit y avoir eu radiographies. Y a-t-il un tel appareil dans la bulle? Dans l’aréna des Maple Leafs? Si la réponse est non, Gallagher a bel et bien dû sortir de la bulle et se rendre dans un centre médical.

La bonne nouvelle, s’il y en a une, c’est que la LNH révise actuellement la séquence. Matt Niskanen pourrait être suspendu par le préfet de discipline. Ceci dit, Niskanen et Gallagher OUT… on perdrait au change, malheureusement!

Il va probablement falloir être patient avant de connaître le statut de Gallagher en vue du match #6 de demain. Souvenez-vous de la politique de divulgation des blessures de la LNH : une équipe ne peut pas être précise (sans l’accord de la LNH et du joueur, je présume).

Par contre, le fait d’avoir vu cette information couler durant la nuit s’inscrit clairement dans une stratégie du Canadien afin d’influencer la LNH à suspendre Matt Niskanen. Ce qui me laisse croire qu’on est fâché/frustré chez le Canadien. Frustré de ne pas avoir Gallagher demain?

Avec le manque de profondeur de l’organisation à l’attaque et la preuve hier soir que le Canadien est un bien meilleur club avec sa bougie d’allumage à on, j’ai peur.

Espérons que les séries de Gallagher ne sont pas terminées. Il venait tout juste de se retrouver.

PLUS DE NOUVELLES