Plus de matchs en une année civique : Nick Suzuki au troisième rang de l’histoire

Le Canadien a connu une année 2021 très difficile.

Une saison condensée, des matchs reportés, des séries éliminatoires exigeantes, un entre-saison court : Montréal ne l’a pas eu facile l’année dernière. Jamais l’équipe n’a joué autant de matchs en une année civique. C’est donc logique que plusieurs joueurs de l’équipe soient fatigués. C’est le cas de Nick Suzuki qui est au troisième rang de l’histoire de la LNH au chapitre des matchs joués en une année civique.

Seuls Johnny Oduya et Nick Leddy, en 2013, ont joué plus de matchs (113). Ondrej Palat, du Lightning, a joué autant de matchs que Suzuki cette année, lui. 

Avec la perte de Phillip Danault et de Jesperi Kotkaniemi cet entre-saison, les responsabilités de Suzuki ont beaucoup augmenté. Et avec tous les noms sur le protocole de la COVID-19 chez le Canadien, Dominique Ducharme est obligé de faire jouer son joueur près de 25 minutes chaque match.

Ça, additionné au nombre de matchs qu’il a joués cette année, expliquerait bien des choses. Un, il est fatigué et deux, sa production a ralenti au cours des derniers matchs. Évidemment, il compte sur des ailiers un peu moins de qualités à ses côtés de temps à autre, ce qui peut aussi expliquer sa baisse de régime.

Quoiqu’il en soit, il sera récompensé à la fin de la saison régulière, alors qu’à partir de la prochaine saison, il touchera près de huit millions de dollars.

En Rafale

– Le balloté du jour.

– Auston Matthews est la première étoile du mois.

– Ça va mal à Trois-Rivières.

– Quel personnage!

PLUS DE NOUVELLES