Les Penguins ont leur héros qui travaille dans l’ombre

Quand on pense aux Penguins, le principal nom qui nous vient en tête, c’est Sidney Crosby, qui a repris le flambeau comme visage de l’équipe des mains de Mario Lemieux, qui est toujours bien présent en tant que propriétaire.

Mais s’il n’en tient qu’à ce dernier, qui a fait la pluie et le beau temps pendant plusieurs saisons dans la LNH, il y a un autre architecte de l’équipe qui n’a pas tout le crédit pour son travail : Ron Burkle, qui est co-propriétaire de l’équipe.

Burkle s’est joint aux Penguins à la fin des années 1990 lorsque Mario Lemieux a sauté dans l’arène pour sauver la concession de la faillite. Depuis, il travaille volontairement dans l’ombre pour assurer la rentabilité de l’équipe.

« Il est un homme incroyable et un homme d’affaires très intelligent. Il adore Pittsburgh et les Penguins. Je crois que les gens doivent le savoir. » -Mario Lemieux

 

Burkle a été, jusqu’en 2009, un partenaire silencieux dans cette aventure dans la LNH. Puis il a commencé à être impliqué de temps en temps, dans les opérations courantes de l’équipe et les décisions majeures, tel que le congédiement de Michel Therrien en 2009. Il a aussi eu son mot à dire lorsqu’est venu le moment de remercier Ray Shero pour ses services comme DG.

Avec Ron Burkle, Jim Rutherford a pratiquement carte blanche pour embaucher des joueurs ou afin que ceux-ci aient les meilleurs services possible. (Photo Charles LeClaire-USA TODAY Sports)

Mais au-delà de ces faits, Burkle, qui est milliardaire, a apporté deux choses en particulier aux Penguins : son expérience comme homme d’affaires, qui complète l’homme de hockey qu’est Mario Lemieux, mais aussi des capitaux qui permettent à l’équipe de demeurer compétitive.

« Tout ce que le département hockey veut, que ce soit l’argent pour attirer un joueur ou du personnel ou encore, faire ce qu’il faut pour pour le bien des joueurs, il ne dit jamais non. Il n’hésite jamais. Il a été clair avec moi dès le premier jour que je l’ai rencontré, qu’il va faire toujours pour le mieux, afin que nous ayons le plus de succès dans notre travail et que nous ayons toujours une chance de gagner. » – Jim Rutherford, DG des Penguins

C’est ce qui fait de Ron Burkle un atout indispensable aux Penguins, qui figurent à chaque saison parmi les meilleures concessions de la LNH.

PLUS DE NOUVELLES