Où est passé le « buzz »?

Le raz de marée bleu, blanc, rouge qui s’est emparé de nous collectivement vers la fin du mois de mai s’est pas mal estompé depuis le début de la grande finale de la Coupe Stanley. Au lieu de culminer en finale, on dirait que ce vent s’est plutôt dissipé. Il faut dire que le Canadien ne joue pas comme une équipe derrière laquelle tu peux te ranger en tant que peuple et en qui tu as totalement confiance depuis trois matchs.

On dirait plutôt que les gens sont résignés à dire merci pour la belle ride, attendant que cette lente agonie se termine et que le patient qu’ils ont tant aimé soit déclaré cliniquement mort. On aimerait presque abrégé ses souffrances parfois, tellement c’est difficile de le voir ainsi…

Quel est votre niveau de confiance pour cette must-win game de ce soir? Croyez-vous que le Canadien saura remporter cette partie de type win or go home? Êtes-vous excités en ce matin de grande finale de la Coupe Stanley à Montréal?

C’est ce que je pensais.

Nous sommes le matin d’un match #4 de la finale de la Coupe Stanley au Centre Bell et il y a à peine plus de buzz que lors du premier match préparatoire en septembre. C’est triste, surtout qu’on n’a pas vécu ça depuis 28 ans et qu’on attendra peut-être 28 autres années avant de le revivre.

La Coupe Stanley sera dans le Centre Bell ce soir. Une première… et une dernière?
(Crédit: NHL.com)

Il faudra que le CH puisse être en mesure de penser un shift à la fois ce soir afin d’espérer remporter ce match #4, d’éviter le balayage et de forcer la tenue d’un cinquième match mercredi à Tampa. Les joueurs montréalais se retrouvent devant une énorme montagne à gravir. Ils doivent être capables d’y aller un pas à la fois, un mètre à la fois. S’ils pensent à la difficulté du défi qui s’impose devant eux, ils échoueront. Seront-ils en mesure de ne penser qu’au moment présent? Au moins ce soir?

Avouons qu’une victoire aujourd’hui arrangerait un peu tout le monde en quelque sorte.

La LNH et TVA Sports auraient un match supplémentaire à présenter…

Le Lightning aurait la chance de remporter la Coupe Stanley devant plusieurs milliers de partisans (les siens), et non un aréna presque vide où l’ambiance serait quasi inexistante. Rappelons qu’ils ont été sacrés champions devant personne l’été dernier à Edmonton, les joueurs du Lightning.

Le Canadien éviterait le balayage et pourrait toujours y croire.

Mais il n’y en aura pas de facile, comme dirait l’autre. Surtout pas ce soir face aux champions en titre.

Carey Price a accordé 13 buts (en trois rencontres) depuis le début de la série. Il montre un pourcentage d’efficacité de .835.

Andrei Vasilevskiy a accordé cinq buts en trois parties lui, affichant un pourcentage d’efficacité de .948.

Price n’a pas gagné face au Lightning depuis des lunes et Vasilesvkiy, lui, n’a pas perdu face au Canadien depuis des années.

Price, qui sera bien évidemment de retour devant son filet ce soir, devra être meilleur s’il souhaite s’entraîner – et non vider son casier – demain.

L’attaque montréalaise aussi devra être meilleure.

Nombre de buts face aux Maple Leafs : 14.
Nombre de buts face aux Jets : 14.
Nombre de buts face aux Golden Knights : 15.
Nombre de buts face au Lightning : 5.

L’effet Ducharme va également devoir se faire sentir si le Canadien espère l’emporter.

Les joueurs du Canadien semblent fatigués, autant physiquement que mentalement, et ils commencent à se faire vieux (et maganés). Ils commettent des erreurs où le manque de concentration est clairement en cause. Ils ont voyagé plus que les autres durant la saison régulière, mais aussi depuis le début des séries éliminatoires. Et souvent, ils ont dû changer de fuseau horaire.

Ils ont aussi joué BEAUCOUP de matchs en peu de temps pour rattraper leur pause COVID-19. A-t-on atteint le fond du réservoir? Y a-t-il encore du jus dans le tank pour faire face à l’adversité, encore une fois? Face à un adversaire d’aussi grande qualité que le Lightning?

La magie semble avoir disparu. Les gars semblent être à court de miracle. Le fameux donnez trois buts à Price et il vous donnera la victoire ne fonctionne plus. On dirait que minuit a sonné pour Cendrillon, qui jouait au-dessus de sa tête depuis quelques semaines…

Les probabilités de voir le CH remporter les quatre prochains matchs face au puissant Lightning sont de 3,4 %. Pour vous donner une idée, c’est environ une chance sur 30, ça…

Oui, tout est encore possible théoriquement… mais ce que l’on espère tous et toutes ce matin est malheureusement très peu probable. Ou hautement improbable, si vous préférez.

Les 3 500 billets pour le match de ce soir se vendent toujours à des prix de fou sur le site de Ticketmaster. Est-ce que leur prix baissera en cours de journée? Plusieurs personnes doivent se dire qu’elles n’ont pas quelques centaines ou milliers de dollars à dépenser pour aller voir ce match #4, après le résultat des trois premières rencontres. Et ce, même si la Coupe Stanley sera dans l’aréna!

Le Canadien n’a jamais remporté une série au cours de laquelle il a tiré de l’arrière 0-3 dans son histoire. Et une seule équipe est parvenue à le faire en finale de la Coupe Stanley dans toute l’histoire de la LNH.

Et je ne crois pas que son adversaire paraissait autant plus rapide qu’elle durant les trois premiers matchs de la série.

Perdre en finale de la Coupe Stanley, c’est noble. C’est tout de même un superbe accomplissement. Encore plus lorsque tu dois t’incliner face aux champions de l’année précédente. Reste que perdre en quatre enlèverait un peu de lustre à cette élimination estivale tardive.

Malheureusement, on ne reconnait pas le Canadien depuis trois jours. En fait, oui, on le reconnait… il s’agit du Canadien qui nous a tant fait suer durant la saison régulière, alors qu’on le savait capable de mieux.

Ne reste plus qu’une seule option : la foi. L’avez-vous toujours, la foi?

Des changements dans la formation

On peut s’attendre à voir Dominique Ducharme (enfin?) apporter des changements à sa formation. Hier, l’équipe n’a pratiqué que son avantage numérique lors de son entraînement (pourquoi?)… et Erik Gustafsson avait perdu sa place sur la première unité. Je ne peux pas croire que Gustafsson jouera, s’il n’est pas utilisé en power play. Ça n’aurait aucun sens.

Verra-t-on Alexander Romanov prendre la place de Gustafsson ce soir? Un peu d’énergie et d’enthousiasme ne ferait pas de tort, non?

Selon Stu Cowan, il faut plutôt s’attendre à voir Brett Kulak en uniforme.

Mais… pourquoi ne pas ramener Romanov ET Kulak afin de remplacer Gustafsson ET Merrill? Je ne crois pas que Romanov et Kulak pourraient faire pire que Gustafsson et Merrill sur la patinoire.

On en saura probablement un peu plus vers 10h45, alors que le Canadien tiendra un court morning skate au Complexe Bell.

Je tiens à vous laisser sur une petite crainte que j’ai.

J’espère que Carey Price n’a pas subi une autre commotion cérébrale lorsqu’il a été frappé à la tête en fin de série face aux Golden Knights. Le contact était quasi identique à celui qui lui avait fait rater plusieurs semaines d’activités durant la saison régulière. J’espère.

PLUS DE NOUVELLES