C’est maintenant ou jamais pour Carey Price et Shea Weber

Avec le réalignement de division en 2021, la présence des Canadiens était presque certaine en début de saison. Plusieurs experts voyaient Montréal dans les meilleures équipes de la division nord.

Mais sans ce réalignement, est-ce que Montréal aurait participé aux séries? La question se pose. Tampa Bay, Boston, Floride, Toronto, les deux équipes de New York, Pittsburgh et Washington ont tous connu de meilleures saisons que le Tricolore et dans une saison normale de 82 matchs sans pandémie, il n’aurait peut-être pas fait les séries.

Mais, grâce à la COVID-19, le Canadien a été en mesure de se classer en séries et se rendre à la finale de la Coupe Stanley.

Pour les vétérans tels que Carey Price et Shea Weber, qui n’ont jamais gagné la Coupe, 2021 est l’année pour le faire. Présentement, ça regarde mal ; le CH tire de l’arrière 0-3 et en vue des prochaines saisons, la division atlantique sera plus compétitive que jamais. Et avec les bonnes formations dans la division métropolitaine, même une place parmi les équipes repêchées est loin d’être assurée.

En plus des divisions qui reviennent à la normale pour la saison 2021-2022, c’est prouvé que les finalistes de la Coupe Stanley ont tendance à ne plus revenir les années suivantes. Parlez-en aux Stars, qui, après avoir atteint la finale en 2020, n’ont même pas participé aux séries en 2021…

Attendez-vous à voir Montréal se battre très fort pour une place en séries l’an prochain, mais la troupe de Dominique Ducharme sera loin d’être une équipe prétendante à la Coupe Stanley. Équipe compétitive, qui se bataillera pour une place en séries, certes, mais prétendante à la Coupe Stanley, non.

C’est donc pour cette raison que c’est l’année ou jamais pour Shea Weber et Carey Price de gagner. Par le temps que les jeunes se développent à leur plein potentiel, les deux vétérans auront soit déjà pris leur retraite, soit échangé à une autre formation ou bien dans leurs dernières années de contrat.

Les deux Canadiens voient leur contrat expirer lors de la saison 2025-2026. Rien ne les lie au CH par la suite. S’ils ne prennent pas leur retraite, resteront-ils à Montréal? Si oui, accéderont-ils de nouveau à une finale de la Coupe Stanley?

PLUS DE NOUVELLES