Oilers : une vague de changements à prévoir en 2020

Lorsque Ken Holland est arrivé en poste avec les Oilers d’Edmonton, les amateurs ont eu l’opportunité de se pourvoir d’un certain positivisme qui accompagnait le départ de Peter Chiarelli. Ce dernier n’a jamais fait l’unanimité et plusieurs jugent qu’il est la raison principale derrière les déboires des troupes de Connor McDavid, depuis qu’il a été repêché au tout premier rang.

Une nouvelle ère débutera donc en 2019-2020 alors que Dave Tippett se pointera derrière le banc afin de relancer l’équipe.

Par contre, le visage de l’équipe est sensiblement le même que l’an dernier. Les deux seuls changements considérables effectués ont été de remplacer Cam Talbot et Milan Lucic par Mike Smith et James Neal. ça devrait avoir un impact positif sur l’équipe, mais on n’a pas non plus secoué l’alignement.

Le départ de Lucic facilitera certaines choses…
(Crédit: OilersTV)

Ça pourrait toutefois venir en 2020.

De l’alignement de 23 joueurs qui est présenté par CapFriendly, 13 d’entre eux verront leur contrat prendre fin à la conclusion de la prochaine campagne.

De ce lot, huit pourront toucher le marché des joueurs autonomes en tant que UFA. C’est à ce moment-là que Ken Holland pourrait remodeler de façon intégrale le groupe de soutien qui entoure Connor McDavid, Leon Draisaitl et Ryan Nugent-Hopkins.

  • Sam Gagner (UFA)
  • Zack Kassian (UFA)
  • Markus Granlund (UFA)
  • Kyle Brodziak (UFA)
  • Josh Archibald (UFA)
  • Joakim Nygard (UFA)
  • Tomas Jurco (UFA)
  • Colby Cave (RFA)
  • Jesse Puljujarvi (?)
  • Darnell Nurse (RFA)
  • Brandon Manning (UFA)
  • Matthew Benning (RFA)
  • Joel Persson (RFA)
  • Mike Smith (UFA)

Outre l’entente de Darnell Nurse, qui ne devrait pas toucher une hausse de salaire considérable, les Oilers ont donc une somme d’argent considérable afin de manoeuvrer et remplacer certains des joueurs cités dans la liste ci-haut.

Jusqu’à présent, le club albertain a une masse salariale projetée de 57,5 millions de dollars en vue de la saison 2020-2021. Lorsque tout sera coulé dans le béton, on parlera probablement d’une marge salariale de plus de vingt millions de dollars.

Saura-t-on enfin entourer Connor McDavid de la bonne façon?

Ça reste à suivre, mais on l’espère. Après tout, le #97 vient de compléter sa quatrième saison de la LNH et n’a goûté aux séries éliminatoires qu’à une seule reprise.

Prolongation

– Pas mal.

– Signature sous-estimée.

PLUS DE NOUVELLES