Obtenir un premier choix : la parité du classement favorisera les vendeurs (comme le CH)

Avant de repêcher au premier rang en 2022, le Canadien n’avait pas eu la chance de repêcher premier au total depuis 1980. Il a repêché Juraj Slafkovsky, comme on le sait.

Est-ce que cet écart de 42 ans pourrait être conservé pour un autre fait marquant du repêchage?

Après tout, la dernière fois que le Canadien a repêché trois fois en première ronde, c’était en 1981. Mark Hunter, Gilbert Delorme et Jan Ingman (qui n’a jamais joué dans la LNH) ont été les choix du Canadien cette année-là.

Et comme on le sait, le Canadien se cherche présentement un autre choix de premier tour en vue de la séance 2023. Il ne serait pas aussi bien placé que les deux premiers, mais bon.

Est-ce que la Flanelle arrivera à mettre la main sur un autre droit de parole lors du premier tour du prochain repêchage? Ce ne sera pas facile en raison des blessures qui affligent le club en ce moment.

Si Sean Monahan peut revenir rapidement, cela pourrait aider un brin.

Ce que Marco D’Amico (Montreal Hockey Now) a rapporté, c’est que les clubs comme le CH qui vont vendre vont être avantagés. Pourquoi? Parce que la parité est forte dans la LNH.

Plusieurs clubs vont vouloir acheter et cela va aider les vendeurs qui vont attendre. Et du temps, c’est ce dont le CH a besoin pour que les gars reviennent en forme sur la patinoire.

Ceci dit, avec le petit plafond salarial…

Il est vrai, quand on regarde le classement, que la parité est assez bonne en ce moment. Le classement, surtout dans l’Est, est assez serré pour que plusieurs équipes y croient.

(Crédit: NHL.com)
(Crédit: NHL.com)

Comme on peut le voir, plusieurs formations sont proches des Penguins et de l’Avalanche, qui sont au huitième rang dans l’Est et dans l’Ouest. Trois clubs de chaque ligue peuvent y croire.

Et ce, même si je doute des Sabres et des Blues.

De toutes les équipes en séries et avec tous les clubs qui peuvent y aspirer, oui, les vendeurs auront le beau jeu s’ils attendent. Mais rappelons cependant que si ça devait débouler rapidement, Kent Hughes sera prêt, lui.

Game on.

En rafale

– Bonne nouvelle.

– Bonne nouvelle.

– Un peu trop tard, mais bon.

– Auston Matthews, le prochain Alex Ovechkin? [98.5 FM]

Contrat pour Cole Caufield : ça sent bon. [BPM Sports]

– C’est bon pour le classement… et c’est tout.

PLUS DE NOUVELLES