Nul besoin de fouiller longtemps pour connaître la vie privée d’Andrei Markov (maintenant) | Les réseaux anglophones sacrent aussi en français

Ce matin, je vous ai parlé de Micheal McCarron et de Max Pacioretty… Puis, pour cet après-midi, je vais conclure ma journée en jacassant un tantinet de notre cher Général, devenu extravertis, Andrei Markov. Markov est un mentor (sur la patinoire) pour P.K. Subban et Subban ne s’en est jamais caché. Désormais, Markov peut-il mentionner qu’il a été influencé par Subban en nous étalant de plus en plus un petit côté exubérant?

Vous savez, c’est très commun de surpasser le maître. P.K. l’a fait sur la patinoire en devenant le défenseur numéro un du Canadien, devant son maître… et Markov l’a fait récemment en devenant plus exposé que P.K. Subban sur les réseaux sociaux. Je déconne peut-être, mais avouez que Markov n’est plus le même personnage depuis quelques semaines/mois.

Il y a peut-être un soupçon de P.K. sur le côté givré d’Andrei Markov. Mais le principal sucré a principalement été ajouté par sa nouvelle cocotte, Sonya Sonechka, qui devrait accoucher de leur enfant bientôt. Bref, à cause de cette charmante demoiselle, Markov est rapidement devenu le king d’Instagram. Mais avant de devenir moins secret, il avait connu une séquence difficile à cause d’elle (Sonya) et de sa séparation avec Carolina Montes.

Lorsqu’il formait un couple avec Carolina Montes, sa vie privée était aussi secrète que celle de madame Price le secret du caramel dans la Caramilk. Puis, depuis qu’il a fait la rencontre de cette Sonya, sa vie personnelle a soudainement explosé sur le réseau social « Instagram ». Sa vie privée n’a plus de limite, tout d’un coup!

Avant de vous présenter le côté givré d’Andrei Markov, je vous présente son côté blé entier que nous connaissons tous…

Et je termine avec le côté givré… tout récemment apparu :

Pour votre information, Andrei Markov apprécie beaucoup P.K. Subban et l’inverse est aussi vrai. Subban ne respecte pas plusieurs vétérans au sein de l’équipe, mais il a énormément de respect pour son mentor. Son mentor devrait l’inciter à faire de même avec les autres, non?

En rafale
– Tomas Plekanec en ascension? Oui, il cumule encore des points, mais de moins en moins par saison. Le Canadien a encore fait une maudite belle job de « PR » :

– Mitch Melnick de TSN 690 a affirmé que le rendement de merde du Tricolore était dû à l’avantage numérique anémique et la mauvaise utilisation d’Alex Galchenyuk. Pour lui, c’est ça qui a tué le Canadien et non la blessure de Carey Price.

Du même article, on soulève l’excellente saison de Bud Holloway, à travers le négatif qui a roulé à Terre-Neuve. [EOTP]

– Du côté des espoirs du Canadien, Martin Reway et Artteri Lehkonen se sont démarqués :

– Une belle passe sur la palette de Dan de Tricolore en rapport avec mon texte sur Max Pacioretty :

– Pour ceux qui n’ont pas décroché de l’émission 24CH, je vous laisse l’horaire du dernier épisode juste ici :

Vont-ils encore camoufler tout le négatif de cette organisation? Assurément!

– Quand TVA Sports est rendue à simuler le tirage en vue du repêchage, c’est signe que le Canadien manque beaucoup à cette chaîne. À quand pour RDS? [TVASports]

–  Jérémie Lauzon, le joueur des Huskies de Rouyn-Noranda qui a eu la gorge tranchée, a reçu son congé d’hôpital et c’est facile de constater qu’il ne sera pas de retour.

« Allez gagner » cette troisième ronde et non « Allons gagner » cette troisième ronde…

– Quand Shawn Thornton se transforme en Martin Havlat :

– Je ne sais pas qui hurle un « ayoye tabarnac » dans cette séquence vidéo de Sportsnet opposant le Lightning aux Wings, mais écoutez attentivement à partir de 50 secondes. #LevezLeVolume [SN]

– Michel Langevin devrait faire attention à ses propos en ondes. Il me semble que c’est un peu nono, non?

Il y a une différence entre commettre une faute et se vanter d’avoir commis une faute. 

PLUS DE NOUVELLES