Bleu Blanc Noir: Le meilleur show en ville I Lance et compte version foot I Drogba partant? I Dans l’abri

Bon samedi à tous!

Encore une fois plusieurs sujets à aborder avec vous aujourd’hui, il n’y a décidément pas de p’tite semaine chez l’Impact cette année! Quoi qu’en pensent certains médias, il y a en effet parfois plus intéressant à discuter à Montréal que la possible composition du 4ème trio des Canadiens dans 5 mois.

Je n’ai pas envie de vous parler de la sous-représentation médiatique de l’Impact, beaucoup a déjà été dit sur le sujet et selon moi nos médias font simplement preuve d’un manque de vision et d’un peu de paresse. J’ai surtout de parler du rôle que peut jouer le partisan montréalais.

Je veux donc prendre quelques instants pour m’adresser au typique fan de sport de Montréal, celui qui respire Canadien, celui qui ne se remet toujours pas de l’élimination de son équipe favorite, celui qui a fièrement le CH tatoué sur le coeur et du sang bleu blanc rouge qui coule dans ses veines!

Vous êtes nombreux, nous sommes nombreux, d’autant plus sur DLC où le contenu hockey est très présent et superbement alimenté par le chef Max Truman. Si vous vous reconnaissez dans cette description, j’ai une invitation à vous lancer.

L’Impact de Montréal n’est pas et ne sera jamais le Canadien de Montréal. Question d’histoire, question de culture, question de passion. Comparez les deux est perdu d’avance, mais ces équipes peuvent et doivent cohabiter, surtout si l’on veut se targuer d’être une « ville sportive »

Je suis comme la majorité d’entre vous, le Canadien et le hockey ont toujours été #1 dans mon coeur, les autres sports se contentant d’un Sports 30 quotidien. J’ai vu durant trop longtemps le soccer comme un sport qui se définissait par ses résultats classiques de 0-0 et par ses joueurs/acteurs plus dignes d’un Oscar que d’un championnat.

Puis l’arrivée de l’Impact en MLS m’a ouvert les yeux. Des prix ridiculement abordable comparé à ceux du Centre Bell, un propriétaire impliqué et près des fans, des joueurs et entraîneurs francophones, parfois même québécois. Mais surtout, et c’est là où je veux mettre l’accent, un vrai spectacle, du divertissement dans ce qu’il a de meilleur.

« Le meilleur show en ville » pour certains, une occasion de sauter et crier durant 90 minutes pour d’autres, un bel après-midi en famille pour plusieurs, les matchs de l’Impact au Stade Saputo sont un des secrets les mieux gardés de Montréal.

Si vous n’avez jamais entendu la foule scandée le nom du capitaine Patrice Bernier, frissonné au rugissement des partisans après une réalisation de l’Impact, vu de vos yeux les passements de jambes de Nacho, les blocs du Général Ciman ou un coup franc du Roi Drogba, n’attendez-plus.

Le soccer prend tout son sens lorsqu’il est vécu en live, 90 minutes qui filent comme l’éclair au rythme des Allez Montréal! et des chants de nos Ultras. Si vous n’avez jamais vu les joueurs venir féliciter les spectateurs après une victoire, vécu la démence que crée un but victorieux en fin de match, ressenti la joie d’un québécois qui marque devant les siens, votre expérience sportive montréalaise est incomplète.

Bref, même si vous êtes un inconditionnel fan du Canadien de Montréal, donnez une chance à l’Impact et au spectacle de qualité offert au Stade Saputo, vous ne serez pas déçu.

Faites comme plusieurs et acceptez d’ajouter une teinte de noir au bleu blanc rouge qui coule dans vos veines.

IMFC x FIRE
L’Impact visite le Fire de Chicago cet après-midi à 17h au Toyota Park.

Après 5 matchs contre des équipes considérées comme des puissances de la MLS, l’Impact s’en est admirablement bien tiré avec sa récolte de 9 points, dont 3 à l’étranger. Bien que le Fire ait un début de saison acceptable, Chicago n’a pas la force de frappe de Dallas ou l’expérience de Seattle. Sans dire que ce sera un match facile (ça n’existe pas en MLS), l’Impact peut viser une deuxième victoire sur un terrain adverse.

La série de rencontres sur synthétique est maintenant derrière nous et la question qui brûle les lèvres est aujourd’hui de savoir si Dider Drogba fera partie du XI partant. Les commentaires de Mauro Biello lors du dernier entraînement laisse croire que la possibilité est bien réelle, surtout que la température a permis à Didier Drogba de s’entraîner avec ses coéquipiers toute la semaine, du moins quand il n’était pas occupé à défendre sa fondation… Nous y reviendrons.

Marco Donadel pourrait donc également réintégrer la formation, il s’est entraîné toute la semaine avec l’équipe et il affirme vouloir jouer même s’il n’est toujours pas à 100%. Il faut toutefois demeurer prudent, on se rappel qu’il est à l’écart depuis le match à Vancouver où il a joué malgré une blessure.

Sinon, Alexander et Bekker ont encore une fois très bien fait lors de la victoire contre le Crew, ces deux-là se complètent vraiment bien. Le rôle de chacun commence d’ailleurs à se préciser au milieu de terrain. Donadel est l’homme à tout faire, aussi efficace défensivement qu’offensivement. Patrice Bernier joue un rôle un peu plus offensif au milieu, à l’image de ce que Kyle Bekker commence à démontrer. Eric Alexander est plus à l’aise dans un rôle défensif, il bloque l’axe central, récupère des ballons et fait bien circuler. Calum Mallace a un style qui s’apparente à celui d’Alexander, il semble confiné au rôle du joueur qui entre en cours de match pour protéger une avance.

On sent que les joueurs ont hâte de revoir Donadel dans l’alignement, ce qui souligne son importance à l’équipe. S’il est en mesure de jouer, il devrait selon moi être accompagné de Bekker ou Bernier. Avec son but d’assurance la semaine dernière, le jeune canadien s’est à tout le moins mérité un autre départ.

https://twitter.com/impactmontreal/status/720304415219916800

Par la même logique, est-ce que Hassoun Camara sera du XI partant pour un 4ème match consécutif? Il a fait taire bien des détracteurs en ouvrant le score de la tête contre Colombus, un but qui a semblé lui faire le plus grand bien.

Ambroise Oyongo est pleinement rétabli de sa blessure et je le vois mal encore une fois confiné au banc des remplaçants. Sa passe décisive sur le but de Bekker était superbe, il est dominant sur l’aile et sa rapidité crée des chances de marquer. Serait-ce possible de le revoir comme latéral gauche en combinaison avec Piatti et ainsi offrir une soirée de congé à Donny Toia?

Sur l’aile, on devrait enfin avoir droit au premier départ de Johan Venegas alors que Lucas Ontivero est demeuré à l’écart de l’équipe cette semaine en raison d’une blessure. Harry Shipp sera assurément partant, lui qui affronte non seulement son ancienne équipe mais également celle de son enfance, lui qui a grandi à moins d’une heure de Chicago. Ce devrait être un match émotif pour le jeune joueur qui voudra prouver que l’équipe qui l’a formé n’aurait jamais dû le laisser partir.

L’Impact trône toujours au sommet de l’association Est et est toute en confiance avec un début de saison au-delà des attentes. Ils se doivent de maintenir la cadence et d’engranger des points afin de s’offrir un beau coussin, surtout contre des compétiteurs directs de l’Est.

Mon XI partant pour ce soir.

Bush ; Oyongo, Ciman, Cabrera, Camara; Donadel, Bekker; Shipp, Piatti, Venegas; Drogba.

DANS L’ABRI
– J’avais dans l’idée de vous entretenir plus longuement sur les deux controverses qui ont frappées l’Impact cette semaine, soit la saga entourant la Fondation Didier Drogba et la tentative d’extorsion dont est victime Michael Salazar. Le sujet a toutefois été très bien couvert ces derniers jours, comme quoi c’est toujours plus payant de parler d’IMFC lorsqu’il y a scandale…

– En bref, le quotidien britannique Daily Mail a accusé Didier Drogba et sa fondation de ne pas utiliser l’argent recueilli comme il le devrait. Selon eux, moins de 1% de l’argent amassé se rendrait réellement aux enfants ivoiriens dans le besoin. Ils affirment entre autres que la majorité de l’argent dort dans des comptes, qu’elle sert à organiser des soirées avec des vedettes, que les sacs à dos distribués aux enfants sont de mauvaise qualité et qu’il en manque, que la clinique médicale promise est inadéquate et toujours pas en activité, et j’en passe…

– Très difficile de se faire une idée claire avant d’en savoir plus, mais Didier Drogba a répondu rapidement par communiqué, il s’est vu soutenu par l’Impact de Montréal et est même allé se défendre directement à Radio-Canada et TVA. Pour lui, cet article est infondé, diffamatoire et cause un tort irréparable à sa fondation. La suite s’avère intéressante, j’ai d’ailleurs très hâte de l’entendre là-dessus demain soir à Tout le monde en parle…

– Le journaliste Jeremy Filosa, dont la relation tendue avec Didier Drogba est connue, a profité de la controverse pour lancer une pointe à l’ivoirien sur son lien avec les médias montréalais… Le moment est peut-être mal choisi, mais il n’a pas tort!

– On en avait pas encore fini avec les controverses alors qu’hier matin est sorti une nouvelle embarrassante sur Michael Salazar. Le jeune attaquant de l’Impact se serait fait avoir sur Facebook en envoyant une vidéo sexuelle a une « jeune femme » qui tente maintenant de lui extirper de l’argent en échange de ladite vidéo… Y’en aura pas de facile!

– Pas grand chose à dire là-dessus autre que le jeune homme a manqué de jugement et qu’il s’agit d’un Xème rappel que médias sociaux et athlètes font rarement bon ménage. Salazar prendra quelques jours loin de l’équipe afin de se remettre de ses émotions et de mettre cette saga derrière lui. On se croirait vraiment dans un Lance et Compte version foot!

– Sur une note un peu plus positive, Impact Média nous offre un autre cliché de la magnifique famille Ciman. Difficile de ne pas applaudir leur résilience.

– Au niveau sportif, Laurent Ciman se dit satisfait de la formation actuelle mais croit que Marco Donadel est le seul capable de remplir le rôle typique d’un #6 en milieu de terrain. Je seconde et je me répète mais c’est vers cette position que l’Impact doit orienter ses recherches lors du prochain mercato…

– Le FC Montréal s’est malheureusement incliné 2 à 1 face à Toronto la semaine dernière, mais le jeune Jean-Yves Ballou-Tabla a inscrit son premier but à son premier match avec l’équipe. Quel but, et il n’a que 16 ans!

– Il faut être prudent, mais pour plusieurs, ce Ballou pourrait jouer plus tôt que tard avec l’équipe première…

– Vous souvenez-vous de la petite conversation entre Joey Saputo et Nacho Piatti qui a fait jaser la semaine dernière en plein entraînement? On a appris hier que le propriétaire a rencontré le pape François et qu’il lui a remis un chandail #10 autographié appartenant au joueur argentin… Quel beau geste.

– ICI Radio-Canada a préparé un reportage audio très complet sur la petite histoire de la grande équipe qu’est devenu l’Impact de Montréal, des débuts jusqu’à aujourd’hui.

– Malgré les controverses, bisbilles et synthétiques, Drogba semble au moins bien s’entendre avec ses coéquipiers. Il était présent au party de fête de Maxim Tissot, selon 25stanleyEnfin du positif!

AILLEURS DANS LA MLS
– Le dangereux joueur désigné Nigel De Jong, du LA Galaxy, n’a pas attendu longtemps avant de faire honneur à sa réputation, la MLS l’a suspendu trois matchs pour ce tacle.

– Un texte très intéressant de Red Nation sur la valeur réelle d’un joueur désigné en MLS.

– Mon but de la semaine en MLS revient à ce fabuleux coup franc de Tranquillo de l’Union de Philadelphie.

Merci d’avoir lu et encore une fois n’hésitez pas à commenter, partager ainsi qu’à me suivre sur Twitter ou Facebook!

Et ne manquez pas, dès la semaine prochaine au Stade Saputo contre le rival Toronto FC, le meilleur show en ville!

En attendant, on souhaite une victoire ce soir!

ALLONS

PLUS DE NOUVELLES