Nouvel aréna : Gary Bettman veut obliger les Coyotes à rester en Arizona pendant 30 ans (au moins)

Hier soir, le dossier du nouvel aréna des Coyotes de l’Arizona (pas celui de 5000 places, mais celui qu’ils veulent construire à Tempe) en était à un point tournant, alors que le conseil municipal de Tempe décidait hier s’il acceptait de poursuivre les négos avec les Coyotes au sujet de cet aréna.

En fin de compte, ça a été accepté (5 voix contre 2), ce qui signifie que les négociations iront de l’avant. Comme le souligne Elliotte Friedman, ça ne veut pas dire qu’il y a une entente, mais bien qu’on continuera de négocier.

Et, évidemment, les Coyotes sont satisfaits d’apprendre ceci.

Or, hier soir, ce qui a retenu l’attention aussi, c’est le fait que Gary Bettman était présent (virtuellement) à cette rencontre. Le commissaire de la LNH a profité de l’occasion pour affirmer qu’Il soutenait le projet sans réserve, mais…

En fait, pour que le projet aille de l’avant, Bettman veut obliger les Coyotes à signer une entente selon laquelle ils s’engagent à ne pas déménager pour 30 ans (au moins). Jusqu’en 2052, donc.

Une entente que les Coyotes seraient prêts à signer, d’ailleurs.

En échange, Bettman s’engagerait à offrir aux Coyotes un repêchage amateur ainsi qu’un Match des étoiles, qui auraient tous les deux lieu dans le nouvel aréna.

Évidemment, il y a matière à se poser des questions en lisant ceci. Après tout, les Coyotes ont des difficultés financières assez récurrentes et leur aréna est souvent bien loin d’être rempli. Je veux bien croire que Bettman veut garder les Coyotes en Arizona, mais 30 ans, c’est titanesque pour un marché qui est assez chambranlant (pour le dire poliment).

Et ça ne se veut pas une attaque envers les partisans et les membres de l’organisation, qui font de leur mieux dans les circonstances. Hier encore, des joueurs de l’équipe ont pris la parole pour aider à faire accepter le projet du nouvel aréna.

Notons cependant qu’on a aussi pu entendre des détracteurs du projet hier, notamment au niveau du bruit (dont celui des avions qui atterrissent assez près de l’emplacement ciblé) qui proviendrait du nouveau complexe que proposent de construire les Coyotes.

Bref, même si le projet a pris un bon pas vers l’avant hier soir, tout n’est pas encore réglé. Or, si jamais le projet devait voir le jour, les Coyotes resteraient en Arizona jusqu’aux années 2050 minimalement.

Bien hâte de voir où tout ça va nous mener…

En Rafale

– Rappel : on saura ce soir si Carey Price remportera le trophée Bill-Masterton.

– Une amende pour Zack Kassian.

– Évidemment.

– L’entente permettant à TSN 690 de diffuser les matchs du CH se terminait cette saison. Est-ce qu’elle sera renouvelée pour 2022-23 (et au-delà)?

– Alexander Zverev, en béquilles, doit déclarer forfait : Rafael Nadal passe en finale à Roland-Garros.

PLUS DE NOUVELLES